C’est une amer expérience qu’a vécu un Aleix Espargaró qui est à ce jour le seul pilote officiellement connu du constructeur Aprilia en MotoGP. Avec un ami et de retour d’un entraînement à vélo, il a envoyé une vidéo à une connaissance pour le charrier un peu sur son existence et sa situation. Le malheur est que cette démarche qui aurait dû rester privé s’est retrouvée sur la toile, provoquant l’ire des internautes. Les conséquences ont été aussi rapides que brutales : un sponsor a fait part de son mécontentement et Aleix Espargaró a dû faire des excuses publiques …

Être un homme public est un statut qu’il faut assumer, surtout de nos jours où les moyens de communication permettent d’épier tous les faits et gestes en les diffusant de façon instantanée à la vue du monde entier. Aleix Espargaró s’en est rendu compte avec cette vidéo WhatsApp envoyé à ce qu’il pensait être un ami. Revenant d’une de ses innombrables virée à vélo et accompagné par Purito Rodriguez un ancien cycliste professionnel et grand ami d’Aleix, il a ainsi envoyé ce message :

« Juani, excusez-moi. Nous faisons des calculs et je ne comprends pas… nous avons réalisé que nous gagnons beaucoup plus que vous avec moins de jours de travail que vous n’en avez de vacances ». On ne sait comment mais ce message est arrivé sur la toile. Et les internautes se sont déchainé. Un sponsor commun aux deux hommes s’est fendu d’un communiqué se désolidarisant des propos tenus par Aleix. Ce dernier, devant l’ampleur de la critique, a dû faire son acte de contrition.

Aleix Espargaró regrette des propos sortis du contexte

« C’était juste une blague entre amis » a déclaré l’Espagnol. « Même quand je dis que je ne travaille pas, c’est une blague, quiconque me connaît sait que je suis le travailleur le plus acharné du monde. Je m’entraîne toute la journée pour bien faire ce que je fais et ce n’était qu’une blague entre amis sur WhatsApp. À mon avis, il est injuste qu’une vidéo privée soit visionnée en ligne ainsi, que les gens la voient sans connaître tout le contexte environnant. C’est mon point de vue, mais je voulais m’excuser auprès de tous ceux qui se seraient sentis offensés ».

On ne saura peut-être jamais comment ce message privé s’est retrouvé ainsi sur les réseaux mais ce qui apparaît c’est que ces champions doivent décidément de garder de tout et de tout le monde, y compris de leurs « amis ». Après ça, il ne faut pas s‘étonner de voir des pilotes robots » tant regrettés par Cal Crutchlow. Qui lui, cependant, dit en face ce qu’il a à dire.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini