La première partie des 12 heures du Golfe, à la suite de problèmes de boîte de vitesses de la McLaren 720S #33 du team 2 Seas Motorsport, avait laissé le suspens intact à l’entame des dernières 6 heures de course, les 6 premières voitures se tenant en moins de deux tours.

Parmi elles, la Ferrari 488 GT3 #46 du team Kessel Racing pilotée par Valentino Rossi, Luca Marini et Alessio Salucci pointait à la 5e position, à un peu plus d’un tour du leader: une performance plus qu’honnête pour le trio d’Italiens immergé dans le monde de l’automobile !

Dans la deuxième partie de course, les pilotes de la Ferrari 488 GT3 #46 ont tout donné, sans commettre la moindre faute et en se battant bec et ongle, comme le montre les images suivantes de la Porsche #67 qui prend un tour d’avance à l’équipe de la VR46…

Mais malgré cette belle combativité, il était dit que, seconde après après seconde et après qu’aucun incident ne soit venu perturber les 6 heures de course, la McLaren 720S #33, la Porsche #67 et la Mercedes AMG #3 s’avéraient très légèrement plus rapides que la Ferrari bleue et jaune #46.

Au final et après 339 tours, seulement 2 minutes séparent cette dernière d’un podium déjà acquis l’an dernier, sans doute logiquement à mettre au compte du moins rapide des trois Italiens.

Les hommes de la VR46 sont quand même montés sur le podium, mais celui de la catégorie Pro Am.

Rendez-vous pour l’édition 2021, en décembre à Yas Marina ? Seul le Docteur connaît la réponse…



Tous les articles sur les Pilotes : Luca Marini, Valentino Rossi