De Raquel Jiménez Rodríguez /Motosan.es

Valentino Rossi a réussi à terminer en septième position sur la grille de départ pour la course. L’Italien se sent plus fort pour se battre pour la victoire.

Valentino Rossi, qui était sur le point de monter sur le podium la semaine dernière, veut terminer le travail en décrochant ce qui serait sa première victoire depuis longtemps. L’Italien a montré des problèmes tout au long du week-end, cependant, il a toujours réussi à sauver les meubles. Finalement, le “46” a réussi à terminer septième sur la grille , une position à partir de laquelle il partira pour se battre pour la victoire. De cette façon, l’homme de Tavullia ajouterait un 200e podium qui lui résiste à ce jour.

Bon feeling pour la course

« Les qualifications ont été très excitantes et je suis assez content parce que je suis à 0,312 millième de la pole, mais malheureusement, je n’ai pu être que septième. J’ai également commis des erreurs sur le tour chrono car j’ai donné le meilleur de moi-même sur ma moto pour pouvoir faire mieux. Partir de la troisième ligne commence à être difficile en MotoGP, et vous devez donc tout faire dès le début, en particulier dans le premier virage. Le premier tour sera donc important. Nous devrons donc être agressifs. Je suis content car nous nous sommes améliorés par rapport à la semaine dernière, nous avons beaucoup travaillé sur la moto, donc aujourd’hui j’ai pu améliorer mon rythme. C’est vrai que tout le monde est très rapide mais nous avons un meilleur rythme que la semaine dernière. »

Pour la première fois depuis longtemps, au moins sept pilotes ont le rythme nécessaire pour se battre pour la victoire. Sans aucun doute, demain nous pourrions nous retrouver dans l’une des courses les plus serrées de ces derniers temps et dont le résultat pourrait modifier totalement le classement du championnat du monde. « La course sera sûrement mouvementée car il peut y avoir plusieurs facteurs. Je me sens assez bien, nous avons fait un bon pas, mais il y a au moins sept pilotes qui ont fait un pas en avant. Mais nous espérons faire une bonne performance. »

Une mention de l’Académie VR46
Au cours des dernières semaines, des rumeurs ont circulé selon lesquelles le Sky VR46 passerait en catégorie reine, à la place d’Avintia, suite à son succès dans les petites catégories. De plus, les dernières discussions avec l’équipe satellite de Ducati alimentent encore l’appel. « Nous parlons pour Luca (Marini) et nous espérons qu’il fera le saut en MotoGP en 2021 avec Avintia et Ducati. A propos de nous, en 2021 pas encore, mais en 2022 le MotoGP va beaucoup changer donc nous espérons être là. Nous sommes très heureux avec le Moto3 et le Moto2 parce que notre dimension est ainsi, pour le MotoGP nous devrons faire un pas de plus. »

Un débordement sur la partie verte a fait que Bagnaia, qui a ravi le podium de son mentor la semaine dernière, n’a pas obtenu la pole position. « Pecco (Bagnaia) roule très bien parce qu’il est capable de piloter la Ducati de la meilleure façon, de régler les problèmes que la Ducati a, et de faire de son mieux avec elle. La Ducati possède néanmoins quelques avantages, comme l’ingénierie et l’accélération. La Ducati n’est pas facile à conduire, mais Pecco la pilote très bien. Malheureusement, à cause d’un problème de vitesse, il n’a pas pu prendre la pole, mais je pense que demain il sera très fort car il a un très bon rythme. »

Lire l’article original sur Motosan.es

Raquel Jiménez Rodríguez

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP