Il faut reconnaître que depuis son départ de la catégorie Moto2 après un titre de Vice-champion en 2013, Scott Redding n’est plus vraiment un habitué de nos colonnes.

 

Le pilote britannique a en effet eu beaucoup de mal à s’habituer à la Honda MotoGP, qu’elle soit Open ou usine, et a décidé cette année de loger sa grande carcasse (1,84 m) sur une Ducati Pramac GP15 refusée par Laurent Fellon, le “mentor” de Johann Zarco, au nom d’un manque de compétitivité.

Il s’agit apparemment d’une bonne décision du numéro #45, puisqu’en finissant 5ème, 4ème, puis 2ème de ces trois journées d’essais à Losail, le natif de Gloucester a toutes les chances de s’offrir un très bon début d’année lors du premier Grand Prix, qui aura lieu dans deux semaines au Qatar.

Scott Redding, 2ème, 1’55.326: “Je suis vraiment très heureux. Je voulais attaquer fort pour voir mon potentiel. Au début, nous avons un peu peiné avec les nouveaux pneus, mais les choses se sont améliorées jour près jour. Aujourd’hui, j’étais fort avec le pneu neuf mais j’ai fait mon meilleur chrono au dixième passage avec un pneu qui avait déjà 15 tours. Et la course n’est pas beaucoup plus longue. Je suis très heureux, je sens que la confiance revient. Lors de ces journées, nous avions également deux motos et cela m’a donné l’occasion d’attaquer sans me soucier de quoi que ce soit. Le GP du Qatar? Quand je dis que mon objectif est le Top 6, certains commencent à rire. Je viens de montrer être en mesure de rester à ce niveau, et je vais essayer de faire encore mieux.”

Pour rappel, l’année dernière Scott Redding s’était qualifié 14ème, en 1’55.428, avec les Bridgestone et la Honda spécifications usine du team Marc VDS.


Tous les articles sur les Pilotes : Scott Redding

Tous les articles sur les Teams : Octo Pramac Yakhnich