C’est la surprise de cette fin de journée. Alors que la rumeur cet après-midi promettait un Danny Kent dans les coulisses de KTM après avoir claqué la porte du team Kiefer en Moto2 en plein milieu du Grand Prix des Amériques, voici que le bruit de couloir devient un communiqué officiel. A ceci près qu’il concerne le Moto3 !

Danny Kent semble donc décider à saisir un retour à ses premières amours au sein d’un team officiel KTM en Moto3 qui ne l’avait pas choisi, à son grand dam, au terme de la saison 2014. Le Britannique âgé aujourd’hui de 23 ans s’était alors vengé au sein de l‘équipe Lepoard toute neuve avec une Honda pour arracher le titre mondial de la spécialité… Au détriment du pilote d’usine de Mattighofen de l’époque Oliveira.

Aujourd’hui, le même Oliveira a retrouvé les Autrichiens pour partager leur projet Moto2 tandis que les KTM souffrent en cette entame de campagne en Moto3. Antonelli et Bendsneyder sont dans une mauvaise passe alors que les Honda se portent très bien.

Nécessité fait loi chez Ajo et Kent recherchait une opportunité pour rebondir. Deux situations s’imbriquant très bien. « Après avoir appris la situation de Kent, Red Bull et KTM ont eu l’idée de lui demander d’être un pilote de développement pour notre Moto3 » a expliqué Aki Ajo. « Danny a déjà fait partie de notre équipe. Il sait comment on travaille. Il nous connaît et nous pensons que cette expérience sera intéressante d’un point de vue technique pour notre machine ».

Concrètement, Danny Kent fera des tests avec la Moto3 à Jerez après le Grand Prix d’Espagne et sera un concurrent invité de marque pour le Grand Prix de France. « Je suis certain que cet accord sera bénéfique pour les deux parties » a conclu le pragmatique Ajo.



Tous les articles sur les Pilotes : Danny Kent

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Ajo