L’homme est peut-être un peu difficile dans ses relations humaines (demander à Andrea Dovizioso) et adopte le culte du secret, mais on ne pourra jamais lui enlever qu’il s’agit du technicien le plus imaginatif du paddock MotoGP !

Après avoir introduit de très nombreuses solutions qui ont d’abord été raillées par la concurrence avant d’être adoptées, à commencer par les ailerons, la « salad box » sous la selle et la « cuillère » sous le bras oscillant, le technicien italien frappe encore et nous propose cette fois un nouveau concept aérodynamique qui semble destiné une fois de plus à canaliser l’air sous le carénage.

On note en effet tout un système composé d’écopes chargées de récupérer l’air chaud derrière les étriers de frein.

Quoi qu’il en soit, la soufflerie de l’institut polytechnique de Milan a dû tourner à plein régime et les journalistes ne manqueront pas d’interroger l’énigmatique italien à ce sujet.

Est-on entré, comme en Formule 1, dans l’aire de l’étude des flux internes à la carrosserie ?

Par ailleurs, on constate que le prototype utilisé par Michele Pirro comporte, comme à son habitude, les rayons laser montés en bout de bras oscillant pour mesurer avec précision la distance avec la piste, ainsi que la lumière jaune installée au niveau de la suspension arrière qui, à notre connaissance, est une sorte de caméra enregistreuse, le tout servant à modéliser le comportement du pneu arrière.

Note : De nombreuses photos sont disponibles sur le site GPone.com



Tous les articles sur les Pilotes : Michele Pirro

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team