Le nouveau châssis qui est apparu chez Honda ce WE n’était pas si nouveau que ça… Mais c’est la première fois de la saison qu’il est utilisé en course, et pas uniquement lors des séances d’essais.

Stefan Bradl avait en effet une RC213V équipée du nouveau châssis et une seconde avec l’ancien, pendant tout le week-end, optant finalement pour faire la course avec le nouveau châssis.

Ce châssis est apparu pour la première fois lors des tests de présaison en février dernier. Il a un revêtement en carbone sur la poutre principale et par rapport au châssis standard, on note l’absence d’un support moteur.

 

 

Le châssis recouvert d’une épaisseur de carbone n’est pas vraiment nouveau chez Honda. L’idée existe depuis un certain temps, mais il est logique que Honda doive prendre du temps pour la développer.

Alors, qu’est-ce qui est réellement différent ? Le plus important est l’ajout de la grande bande de carbone collée sur la poutre principale du cadre. Le carbone est souvent utilisé pour ajouter de la résistance et de la rigidité au cadre, car selon la façon dont est réalisé le tissage, on peut obtenir différentes caractéristiques de flexion et de rigidité.

Le carbone se trouve juste au-dessus d’une grande soudure horizontale, qui se trouve d’ailleurs au-dessus d’un support de moteur sur le cadre 2020 « standard ». Ce n’est un secret pour personne que Honda a essayé de rendre sa moto plus facile à faire tourner ces dernières années, donc ce châssis est probablement développé en ce sens. Cela a apparemment bien fonctionné, car Stefan Bradl a réalisé la course la plus compétitive de sa saison ce week-end.

 

 

On observe ici le cadre standard : la grande section de carbone n’est pas présente sur ce cadre. Si le genou d’Alex ne nous gênait pas, on pourrait voir le support de moteur, qui n’est pas présent sur le cadre recouvert de carbone.

Une chose à souligner est que le cadre standard est également recouvert partiellement de carbone, autour de la colonne de direction. Juste devant l’avant-bras d’Alex, on observe du carbone collé au châssis vers le haut de la poutre principale.

Mais si Honda a ce cadre depuis le début de l’année 2020, pourquoi a-t’il été utilisé en course seulement maintenant ? La réponse tient en un mot : des blessures. La saison de Honda a été entrecoupée de blessures, d’abord à Cal Crutchlow quand il a cassé son scaphoïde lors du Warm Up Grand Prix d’Espagne, puis quelques heures plus tard, lorsque Marc Marquez s’est également blessé, ce qui l’a éloigné des circuits pour la saison.

Crutchlow a toujours dit qu’il voulait essayer le châssis avec les ajouts de carbone, mais a admis que jusqu’à présent, ses conditions physiques ne se sont pas prêtées à tester un cadre différent et à déterminer lequel est meilleur que l’autre.

Une autre raison est qu’Alex Marquez est un débutant dans la catégorie, Honda ayant choisi de garder autant de choses aussi constantes que possible pour le jeune Marquez, alors qu’il essaie de se familiariser au prototype MotoGP. Il semble certainement qu’au cours des dernières semaines, il a fait un grand pas en avant.

 

 

Le cadre que Bradl a utilisé au Grand Prix d’Aragon avait été aperçu pour la première fois au test de Sepang en février, mais à cette époque, il n’avait pas la grande section de carbone liée à la poutre principale.

 

 

Ce n’est qu’au Qatar Test, où nous avons vu Marc Marquez et d’autres pilotes Honda essayer le cadre avec du carbone collé à la poutre principale.

 

 

Cette photo d’Alex Marquez, prise le week-end dernier, montre clairement que le support moteur est absent du cadre en recouvert de carbone.

Photos : MotoGP.com



Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team