Tout comme chez Honda qui a présenté  de nouveaux ailerons sur ses motos officielles lors du Grand Prix d’Allemagne au Sachsenring, on travaille chez Yamaha !

Suite aux essais officiels réalisés le lundi après le Grand Prix de Catalogne Barcelone, les pilotes d’Iwata ont pu utiliser une poignée de gaz dite « électronique », comme le fait Honda depuis plusieurs saisons.

 

 

Jusqu’à présent Yamaha utilisait un système mixte commandant par câble seulement deux cylindres, les deux autres étant gérés par l’électronique en fonction de la position de la poignée d’accélérateur et de tous les autres capteurs. Le test d’aujourd’hui ne s’étant pas avéré parfaitement concluant, nous aurons le temps de revenir sur le sujet…

Modification beaucoup plus visible, et déjà partiellement aperçue, le nouveau garde-boue qui équipait ce vendredi les motos de Valentino Rossi et Franco Morbidelli.

Un gros travail aérodynamique a été effectué sur cette zone, par le biais de quatre modifications :

– découpe de la partie supérieure du garde-boue ,
– profilage des tubes de fourche,
– création d’une entrée/sortie d’air latérale donnant à l’intérieur du garde-boue,
– adjonction de prises NACA sur les bords de fuite verticaux du garde-boue pour créer des mini-vortex.

Même si on peut imaginer que Yamaha a cherché à optimiser cette zone, que ce soit pour la vitesse de pointe ou le refroidissement, il serait prétentieux de notre part de tenter d’expliquer précisément le comment du pourquoi !

Contentons-nous donc d’observer l’élément concerné en attendant des informations plus éclairées, et aussi de voir si cela crée des émules et si on le voit être utilisé sur les Yamaha Factory, ce qui n’est pour le moment pas le cas…

 



Tous les articles sur les Pilotes : Franco Morbidelli, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team