Le premier test en cours de saison de l’année 2021 a été une expérience positive pour Pol Espargaro, fournissant une direction claire à suivre dans les réglages pour les courses à venir. Les équipes HRC testaient trois packages aérodynamiques différents, et Stefan Bradl avait une moto dans son box hier matin qui avait l’air un peu différente des autres.

Après le Grand Prix d’Espagne qui a eu lieu ce WE sur le circuit de Jerez, les équipes de la catégorie MotoGP sont restées ce lundi sur le tracé Andalou pour la première journée de test officiel en cours de saison 2021.

Pol Espargaro a bouclé pas moins de 89 tours, enregistrant un un meilleur temps de 1’37.506. Mis à part 2 petites chutes sans gravité, le pilote Espagnol termine le test avec un sentiment très positif après une journée productive en piste.

Marc Marquez a quant à lui effectué sept tours en deux runs avant de mettre fin à son essai, pendant lequel il a essayé un package aérodynamique très semblable à celui de la Yamaha, avec des ailerons placés plus bas. Après un week-end physiquement exigeant, Marc Marquez a choisi de se concentrer sur sa récupération et de laisser le maximum de temps pour se préparer au GP de France.

 

 

Ce prototype était présent dans le box de Stefan Bradl ce matin, il ressemble assez à ce que Honda utilise cette année, mais en y regardant de plus près, il y a quelques évolutions techniques. La première est que sur la poutre principale du châssis, il ne semble pas y avoir de carbone. Cependant, nous ne pouvons pas voir la partie qui se trouve derrière la jambe du mécanicien, il peut donc y avoir du carbone caché derrière, mais même s’il y en a, cette zone est beaucoup plus petite que sur le châssis 2021.

C’est une différence majeure comparée au châssis que nous avons vu en piste cette saison. Le châssis 2021 a cette grande zone de carbone sur la poutre principale. Quant au châssis 2020, celui que Takaaki Nakagami a utilisé lors de la course à Jerez et qui lui a permis de terminer à la 4e place, il a du carbone en haut de la poutre principale.

En outre, il semble que ce prototype ait l’embout d’échappement plus ancien et de plus grand diamètre, qui était une caractéristique de la RC213V au début de la saison 2020. Les ingénieurs HRC travaillent donc également sur la puissance délivrée par le moteur.

 

 

 

Voici l’un des packages aérodynamiques qui a été testé ce lundi. Nous avons vu celui-ci à quelques reprises jusqu’à présent et il semble qu’une fois de plus Honda souhaite l’utiliser.

 

 

 

Voici le second package aérodynamique testé ce lundi sur la piste de Jerez. Il est très similaire au précédent mais il semble que l’élément supérieur a une surface beaucoup plus grande.

 

 

 

C’est également celui que Pol Espargaro a utilisé pendant la majeure partie de la journée, mais avec une prise d’air ayant une forme différente de celle que l’on a l’habitude de voir sur les Honda, beaucoup plus ouverte et verticale. Encore une fois, les équipes d’ingénieurs HRC semblent vouloir modifier la façon dont la puissance est délivrée par le moteur. La raison est assez simple: changer l’admission d’air modifie la façon dont la boîte à air est remplie, et change le comportement du moteur.

 

 

 

Le troisième est sans aucun doute le plus radical. C’est le plus grand et comporte un aileron supérieur proéminent, ainsi que des ailerons secondaires plus bas sur le côté du carénage.

Nous avons déjà vu celui-ci auparavant, au test du Qatar. Stefan Bradl l’a utilisé en parallèle d’une nouvelle version de la cuillère, beaucoup plus grande. Reste à voir lequel sera adopté par les pilotes lors des courses suivantes. En théorie, Honda pourrait décider d’introduire le nouveau carénage avec la plus grande prise d’air (et les ailerons de style Yamaha) cette année. Mais il est possible que cela fasse partie des tests d’un moteur 2022, qui inclurait une prise d’air redessinée. Il convient également de noter que la nouvelle prise d’air a été testée avec le package aérodynamique existant, plutôt qu’avec les ailerons de style Yamaha. Afin de savoir ce qui est bénéfique ou non au cours de journées de tests, il est intéressant, si cela est possible, de ne pas modifier plus d’une variable à la fois.

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez, Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team