Il y a près de 30 ans, la Ducati Supermono a été créée par Pierre Terblanche, et est devenue une partie intégrante du lexique de la moto. Le nom est devenu synonyme d’un design emblématique, d’une ingénierie originale et d’une exclusivité de premier ordre. Produit à seulement 67 exemplaires, le légendaire Supermono revient avec une nouvelle robe designée par le “père” Terblanche.  En effet, à l’occasion du Barber Vintage Festival organisé par le musée du même nom à Birmingam, un Concept très particulier a été exposé. 

Pierre Terblanche est un designer historique et protagoniste dans les formes de nombreuses créations, notamment pour Ducati, marque avec laquelle il a collaboré de 1989 à 2006, on lui doit notammentla première Multistrada , la troisième génération du bicylindre SS 900, l’Hypermotard, etc. Il a mis la main à un vieil amour à lui : le Supermono, le modèle désormais iconique apparu au début des années 90 et conçu pour participer au championnat SoS – Sound of Singles. Vous avez bien lu : après presque trente ans, le père de l’une des motos les plus populaires et peut-être même les plus réussies de l’histoire de Ducati est prêt à lui offrir une nouvelle robe. 

 

 

La Ducati Supermono, dont un exemplaire original fait belle figure dans les couloirs du Barber Museum, a fait l’objet d’un nouveau design, conservant les traits originaux. Le résultat est un Concept très intéressant qui a été dévoilé le jour de l’ouverture du Vintage Festival. 

De l’avant, caractérisé par une large prise d’air et qui dissimule discrètement l’optique, jusqu’à la boucle arrière au style résolument minimaliste. Le dessin de la structure même de la machine a également été entièrement revu et l’ancien treillis a cédé la place à une structure monocoque avec la partie arrière qui fait également office d’élément esthétique ainsi que d’élément structurel, une pièce entièrement nouvelle mais qui embrasse un moteur qui a conservé la configuration monocylindre, comme le veut le mythe du Supermono, et qui voit toujours le bras oscillant pivoter dans le solide carter. 

 

 

Malheureusement, pour les amoureux de la marque de Borgo Panigale, il ne s’agit là que d’un Concept… Mais qui sait, le magnifique travail de Pierre Terblanche pourrait peut-être donner des idées à Ducati, qui pourrait par exemple créer une série anniversaire avec 67 exemplaires revisités !