2 500 exemplaires pour ses 30 ans, le Fat Boy fête son anniversaire avec des reflets bronze et un moteur Milwaukee-Eight 114.

Entré dans la légende en 1991 avec le second opus du film Terminator, le Fat Boy fête en 2020 ses 30 ans d’existence. Pour marquer le coup, Harley-Davidson dégaine une version limitée avec plaque numérotée greffée sur la console du réservoir.
Le côté sombre de l’américaine est souligné avec une peinture unique Vivid Black, des roues Lakester en aluminium Satin Black, un échappement Black Onyx, différents éléments moteur (Milwaukee-Eight 114) noir brillant tandis que le cache-culbuteurs s’habille de bronze, bronze que l’on retrouve notamment au niveau du nouveau logo de réservoir.
– Prix : 25 950 euros TTC.

 

 

Le savez-vous ?
Pourquoi le nom de Fat Boy ? Willie G. Davidson : « il est difficile de trouver des noms qui récolteront tous les suffrages. Nous nous demandions toujours “Comment les gens vont-ils surnommer cette machine ?” et travaillions en réfléchissant avec cette question en tête. Nous cherchions l’inhabituel et peut-être même d’un peu irrévérencieux, parce qu’il y a quelque chose de réjouissant dans le fait de se moquer de ses produits de temps en temps. Pour moi, et pour beaucoup d’autres collaborateurs qui l’avaient vue, cette moto avait un look “fat”, massif. Donc, les gens du marketing ont trouvé le nom de “Fat Boy. Et tout le monde l’a adopté. »