[Street] Honda : l’arrivée de la CB 350 en Europe est en négociation

par | 4 mars 2021

Honda a décidément une arme de séduction massive avec un modèle CB 350 qu’il réserve pourtant aux seuls marchés émergents. C’est l’Inde qui en est surtout doté, et qui fait saliver l’Europe. Mais un message d’espoir est venu de ce pays à la taille d’un continent. Ainsi, il ne faudrait pas désespérer de voir un jour débarquer sous nos latitudes la charmante machine qui se décline qui plus est en deux opus délicieusement vintage : la H’Ness et la RS …

Mais avant de nous faire du mal en rappelant l’existence de ce qui nous est pour le moment refusé, passons un bon moment avec cette déclaration providentielle du directeur marketing de la branche indienne de Honda Yadvinder Singh Guleria : « étant donné que ce modèle est déjà conforme à la réglementation européenne » a déclaré Guleria, « il existe de nombreux pays où il pourrait être exporté. Nous discutons donc avec le bureau principal ». Ce qui veut dire le Japon. Des propos repérés par InSella.it.

Du coup, la question ne serait plus de savoir si la CB 350 arriverait en Europe, mais carrément quand. La Honda CB 350 est équipée d’un monocylindre de 348 cm 3 refroidi par air de 20,8 ch à 5 500 tr / min et un couple de 30 Nm à 3 000 tr / min. La boîte de vitesses est à 5 rapports, embrayage à glissement et antipatinage confiés au HSTC de Honda.

Honda CB 350 : en H’Ness ou RS

Au niveau de la partie cycle, on trouve un cadre en acier à double berceau combiné à une fourche télescopique à l’avant et un double amortisseur arrière. Le système de freinage se compose de deux disques de 310 mm avec ABS double canal, tandis que les jantes sont de 19 “et 18” équipées de pneus 100/90 et 130/70. Le tout pour un poids sec de 181 kg.

La version RS a la même fiche technique. L’apparence, cependant, devient plus « agressive » sur le genre café racer. Par rapport à la H’Ness, la nouvelle RS adopte une position de conduite plus sportive, avec le pilote plus penché sur l’avant, mais le guidon est aussi large que celui d’un scrambler. L’échappement a également été redessiné, avec un fond légèrement plus surélevé et, dans l’ensemble, un look résolument plus sportif.