Ressusciter la VFR750R connue aussi sous le nom de RC30 est une idée qui a surgi il y a maintenant un an, soit à la fin du monde d’avant, et qui a été comme égarée dans ce monde d’après. Cependant, elle n’est pas oubliée, puisque Honda la remet au goût du jour. La marque rappelle ainsi son engagement à redonner vie au légendaire opus. Et voici de quelle façon…

Les 3 500 VFR750R en circulation dans le monde ont toutes les raisons de tenir encore bon dans leur jus. En effet, un centre de révision et de maintenance est né au Japon et en parallèle un service de production et de régénération de pièces détachées a été lancé. Pour le moment, l’offre ne vise que le marché intérieur, mais dans un proche avenir, les collectionneurs européens en profiteront également

Indiquée il y a près d’un an, l’idée de Honda de donner une nouvelle vie à la VFR750R prend enfin forme. Grâce au programme spécial développé par le constructeur japonais, les propriétaires de ce modèle légendaire pourront compter sur un centre de maintenance officiel créé au Japon.

Mieux connue sous l’acronyme RC30, la VFR750R a fait rêver les fans de la fin des années 80 et encore aujourd’hui par ses qualités techniques et son palmarès sportif. C’est l’une des pièces les plus recherchées par les collectionneurs. Mais pour une machine de plus de trente ans, les problèmes de maintenance et de pièces détachées sont évidemment devenus un sujet. Les éléments sont très difficiles voire impossibles à trouver et extrêmement coûteux à remettre à neuf, en particulier lorsqu’il s’agit de pièces complexes comme les vilebrequins.

D’où l’idée de Honda de créer un centre dédié à la maintenance de la VFR750R et, en parallèle, de mettre en place un programme de production, de reconditionnement et de fourniture de pièces détachées. Dirigés par certains des concepteurs R&D qui ont développé la RC30 à la fin des années 80, dans le “Motorcycle Refresh Center” de Kumamoto, les testeurs ont soumis la moto (moteur, système de freinage, embrayage, système d’alimentation et tous les différents composants électriques) à une analyse minutieuse et approfondie afin d’évaluer les conditions et de décider des opérations de maintenance nécessaires. Mieux, il sera également possible, à la demande du client, de procéder à la production ou si possible à la régénération de pièces détachées spéciales, du carburateur au carénage.

Honda est prêt à rénover les 3 500 modèles connus dans le monde

Selon les estimations publiées par Honda lui-même, pour redonner à votre RC30 son lustre d’antan, il faudra environ 549 000 yens (un peu plus de 4 200 euros), auxquels, cependant, il faudra ajouter les coûts liés à la révision, comprenant le diagnostic nécessaire pour évaluer l’état de santé du modèle, et, bien entendu, les coûts des éventuels composants supplémentaires à remplacer, qui varient d’une pièce à l’autre.

Selon InSella.it, le service ciblera initialement uniquement le marché intérieur mais l’intention de Honda est d’étendre sa portée également en dehors du Japon et d’atteindre rapidement les 3 500 VFR750R en circulation dans le monde…

La Honda RC30 est équipée d’un châssis très rigide