[Street] Indian : les amérindiens débarquent en Inde

par | 8 novembre 2020

Le sujet n’est plus tabou depuis un moment. Harley-Davidson l’a déjà défloré, en démontrant qu’il n’est pas si simple à traiter. Ainsi, l’Inde, le pays à la dimension d’un continent, est un marché florissant pour les deux roues motorisés. Il faut en être sous peine de rater le contingent des pays émergents et se résoudre à une extinction à terme. Nos latitudes ne sont plus suffisantes pour un constructeur, fusse-t-il être une icône américaine avec de grosses et rutilantes cylindrées dans sa gamme. Il doit lui aussi se mettre au diapason en transigeant avec des machines adaptées à ces nouvelles et juteuses contrées. Soit faire des petits moteurs pour des engins à prix bas. Indian, comme son compatriote de Milwaukee, a décidé de s’y mettre…

Indian en Inde, ça semble tomber sous le sens, phonétiquement parlant. Mais c’est au contraire une révolution pour la marque qui connait l’enjeu en observant les difficultés rencontrées par le pourtant tout aussi grand nom que le sien : Harley-Davidson. Alors Indian a décidé de mettre les petits plats dans les grands pour aboutir. Ainsi, Indian pourrait renforcer sa présence sur le sol indien en y ouvrant sa première usine de production. L’idée est de lancer sur le marché de nouveaux modèles de cubage et de prix réduits.

La leçon Harley-Davidson

Alors que les intentions de Harley-Davidson concernant le marché indien semblent être celles d’un repli, son rival Indian Motorcycles semble vouloir faire le contraire, en ouvrant une usine et en augmentant ses ventes grâce à de nouveaux modèles à capacité réduite.

Grandissant après la relance par Polaris, Indian pourrait peut-être réussir là où Harley-Davidson a, en près de 10 ans de tentatives, malheureusement échoué. La société de Milwaukee semblait ainsi, du moins jusqu’à récemment, vouloir abandonner le marché indien, initialement considéré comme un Eldorado, mais qui s’est ensuite avéré être celui dont le nombre de ventes était le plus faible jamais atteint. Selon InSella.it, Indian pourrait quant à lui choisir d’aller plus loin et d’inaugurer la première usine de production de motos. La marque devrait ainsi éviter de commettre l’erreur de Harley-Davidson et donc se consacrer à la production de modèles à prix bas… Et uniquement destinés au marché visé.