Voilà maintenant plusieurs semaines que Kawasaki a commencé à dévoiler son millésime 2022 de la Z650RS, notamment avec des teasers vidéo. L’usine d’Akashi lève désormais le voile sur un modèle très attendu, qui rejoint sa grande sœur Z900RS et la classique W800 pour une famille “vintage” complète et très intéressante.

Reprenant la formule RS qui a été introduite avec la Z900RS en 2018, la nouvelle Z650RS reprend tous les éléments rétro possibles du catalogue Kawasaki, les mélangeant parfaitement dans ce roadster accessible et excitant.

Alors que le style rappellera à certains de nos lecteurs la Z650-B1 originale de la fin des années 70, c’est pourtant bien une moto moderne. Entre 1976 et 1983, la Z650 de Kawasaki était le modèle de moyenne cylindrée de la marque, derrière la Z900 Super Four. Avec un quatre cylindres en ligne refroidi par air, 8 soupapes, DACT, une cylindrée de 652 cc développant 64 chevaux, le Z650 n’était pas en reste. Désormais, le moteur est celui que l’on trouve dans les Z650 et Ninja 650, le célèbre bicylindre en ligne de 649 cc, avec DACT, huit soupapes et boîte de vitesses à six rapports.

Ajusté dans le cas de la Z650RS pour une réponse à bas et moyen régime, ainsi que des performances caractéristiques à haut régime, la puissance du moteur est évaluée à 68 ch (50,2 kW) et 64Nm de couple, et sera également disponible auprès des concessionnaires Kawasaki avec un kit de bridage à 35 kW permettant aux détenteurs d’un permis A2 de profiter de la Retrovolution.

L’esthétique est définitivement inspirée de la Z650 présentée fin 1976, à commencer par la couleur, mais aussi par le garde boue avant ou encore les logos sur les carénages latéraux. Le combiné d’instruments avec un élément rond double domine le phare rond classique chromé.

 

 

Techniquement, la nouvelle Z650RS reprend le châssis de la Z650 à l’exception de la position de conduite, avec le guidon un peu plus haut (5 cm) et plus en arrière. La selle est à 82 cm de hauteur du sol mais peut être abaissée de 2 cm. Le châssis intègre le célèbre cadre en treillis en tube d’acier, et comme ses cousines Z650 et Ninja 650, la suspension est assurée par des fourches de 41 mm avec un amortisseur arrière à liaison horizontale de Kawasaki – un réglage de précharge est disponible. La Kawasaki Z650RS est dotée d’étriers avant à double piston mordant sur des disques à disque rond de 300 mm. Les freins avant et arrière sont régis par une unité ABS avancée Bosch à deux canaux.

 

 

Le poids déclaré par Akashi est de 187 kg en ordre de marche, soit avec le réservoir de 12 litres plein à 90%.

Elle sera disponible en trois coloris, Metallic Spark Black, Candy Emerald Green et Metallic Moondust Grey/Ebony. Kawasaki n’a pas encore précisé le prix de vente de son roadster rétro ni la date d’arrivée en concession.