Le désormais directeur d’écurie Max Biaggi a été passé à la question lors de la présentation de ses premières troupes. Un commando qui jouera dans le championnat d’Italie avec deux Mahindra, en vue de grandir et de progresser vers les Grands Prix. Un monde où l’empereur romain y a un ami : Jorge Lorenzo.

GPone qui était de la fête a donc questionné le corsaire sur son copain Por Fuera qui a choisi d’écrire un nouveau chapitre de sa carrière avec Ducati. Après une ère Yamaha marquée par trois titres mondiaux dans la catégorie reine des Grands Prix.

En 2016, le Majorquin a pris quatre victoires et six podiums. Mais il a tout de même dû se contenter de la troisième place au général. En 2017, qu’aura-t-il fait à cette même période avec une Ducati qui a concrétisé par deux fois cette saison ? On ne sait, mais Biaggi rassure : Lorenzo a fait le bon choix : « on avait déjà discuté de son avenir chez Yamaha l’an passé. Dans la situation dans laquelle il se trouvait, il a fait le bon choix avec Ducati ».

Une théorie qui sous-entend ce désir profond d’apparaître comme le leader d’un team. Chose qui lui était interdite chez Yamaha avec la présence de Valentino Rossi : « Ducati a déjà dit qu’il n’y aurait plus d’excuses pour ne pas gagner avec un pilote comme Jorge. Cela veut dire qu’ils feront tout pour lui donner la moto qu’il voudra ».

Et cette moto est déjà sur de bonnes bases : « après les premiers tests avec la Ducati, nous avons discuté. Il était vraiment heureux, confiant. Il aime cette moto ».

Voilà Márquez, Rossi et Viñales prévenus. Soit les trois rivaux de son ami désignés par Biaggi.



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Movistar Yamaha MotoGP