Avec 11 points d’écart entre Sandro Cortese et Jules Cluzel au classement provisoire du Championnat du Monde Supersport à deux courses de la fin, les pilotes découvraient le tout nouveau circuit de San Juan Villicum dans des conditions assez particulières. Pirelli par exemple ne disposait d’aucune donnée, car aucun test n’avait pu avoir lieu, la piste n’étant pas encore construite. Il allait falloir que chaque pilote et chaque équipe fasse preuve d’adaptation.

Pour que Cortese soit Champion du Monde ce dimanche, il faut qu’il remporte la course, et que Cluzel finisse 6e ou plus. Si Cortese termine second, Cluzel doit finir 11e ou plus, et Randy Krummenacher doit terminer troisième ou plus. Si Cortese termine troisième, Cluzel doit finir 15e ou plus, et Krummenacher doit terminer 4e ou plus.

A l’issue des séances d’essais libres du vendredi servant à déterminer les concurrents admis en Superpoles, le meilleur temps revenait à Lucas Mahias (GRT Yamaha Official WorldSSP Team) 0.083 devant Jules Cluzel (NRT) et Federico Caricasulo (GRT Yamaha Official WorldSSP Team). Suivaient ensuite Thomas Gradinger (NRT), Randy Krummenacher (Bardahl Evan Bros WorldSSP Team), Kyle Smith (CIA Landlord Insurance Honda), Raffaele De Rosa (MV Agusta Reparto Corse by Vamag), Sandro Cortese (Kallio Racing) qui eut son moteur cassé en FP1, Luke Stapleford (Profile Racing) et le pilote français de Christophe Guyot Corentin Perolari (GMT94 Yamaha).

Les 12 plus rapides des essais libres prenaient la piste pour la Superpole 2, à l’exception notable d’Ayrton Badovini (13e sur MV Agusta) et d’Hector Barbera (14e sur Kawasaki) qui ne parvenaient pas à se qualifier lors de la Superpole 1.

Le premier à établir un tour rapide était Corentin Perolari en 1’44.141, devant Jules Cluzel à 0.416. Cluzel prenait la tête au tour suivant en 1’43.995, 0.146 devant Perolari. Lucas Mahias passait à l’attaque et s’emparait du meilleur temps en 1’43.657. Les trois pilotes français occupaient la première ligne provisoire ! Du jamais vu. Puis Sandro Cortese passait deuxième derrière Mahias et devant Cluzel.

Dans la deuxième partie de la séance, Mahias dominait avec son 1’43.657, puis Cortese le doublait en 1’43.585. Mais Mahias reprenait l’avantage à deux minutes de la fin en 1’43.457, avant que Cortese ne s’empare à nouveau de la meilleure performance en 1’43.399.

Mahias améliorait encore en 1’43.345 et il conservait finalement l’avantage devant son coéquipier Federico Caricasulo et Sandro Cortese. Cluzel ouvrait la deuxième ligne avec à ses côtés son coéquipier Thomas Gradinger et Randy Krummenacher. Corentin Perolari se qualifiait septième.

Résultats des qualifications :

Classement provisoire du Championnat du Monde :

Heure de la course :

Dimanche à 19h30 (heure française)

Photos © worldsbk.com / Dorna

Tous les articles sur les Pilotes : Jules Cluzel, Lucas Mahias

Tous les articles sur les Teams :