On n’arrête plus Luigi Dall’Igna ! Le magicien de chez Ducati, qui a plus d’un tour dans son sac, a fait couler beaucoup d’encre à propos du nouveau package aérodynamique de la Ducati GP21. Mais en y regardant de plus près, ce n’est pas la seule chose sur laquelle les ingénieurs de Borgo Panigale ont travaillé cet hiver…

Il est vrai qu’une des modifications les plus visibles sur la Ducati GP21 est son package aérodynamique révolutionnaire. Mais il semblerait que les équipes techniques de Ducati aient également travaillé sur un Holeshot Device, disposé cette fois-ci à l’avant de la moto, comme cela se fait en Motocross. Il avait été aperçu sur les premières photos du prototype de Michele Pirro à Jerez, et il est de retour en piste au Qatar.

Il est intéressant de noter que Ducati teste ce dispositif à l’avant de la moto, car ce sont déjà eux qui l’ont introduit à l’arrière de la moto en 2019. Reste à savoir lequel est le plus efficace : à l’avant, à l’arrière ou une combinaison des deux ? C’est ce que Ducati semble vouloir découvrir.

 

 

Au niveau des pieds de fourche, on aperçoit une pièce argentée qui n’était pas présente auparavant. Cela ressemble fortement à ce qui équipait l’Aprilia ces deux dernières saisons. Le système qui équipe la Ducati est en effet presque identique à celui que l’on connait sur les machines de Noale.

 

 

Lors des tests de pré-saison de 2020, voici le même système sur l’Aprilia. Cela fait partie du dispositif de Holeshot d’Aprilia, il permet de maintenir la fourche enfoncée lors du départ pour limiter les wheelings.

Abaisser l’avant de la moto a deux avantages, en plus d’être un système très simple à mettre en œuvre techniquement. Tout d’abord, cela modifie l’équilibre de la moto en mettant plus de poids sur la roue avant. En effet, le centre de gravité se déplace vers l’avant en comprimant la fourche. Deuxièmement, étant donné que la fourche n’est pas verticale, en abaissant celle-ci, la roue avant se déplace légèrement vers l’arrière, ce qui augmente le poids statique avant.

 

 

Voici le reste du système. Le câble mène à un barillet, lorsque la fourche est comprimée et que le levier est poussé, le dispositif de Holeshot est verrouillé et maintient la fourche en position basse. Celui-ci équipe les Aprilia depuis 2019.

 

 

Hier, il a été aperçu sur la Ducati. C’est une configuration très similaire, dans le but de faire exactement la même chose, en maintenant la fourche enfoncée au départ afin que le pilote puisse accélérer plus fort. Tout est question de géométrie et d’abaissement du centre de gravité de la moto. Selon les dires de Pecco Bagnaia, «Nous avons un nouveau système pour le départ, nous abaissons également l’avant et cela fait une grande différence.

En attendant, cela signifie désormais que la Ducati GP21 est équipée à la fois de dispositifs de Holeshot à l’avant et à l’arrière. Il reste aux équipes techniques de Borgo Panigale à définir les avantages et les inconvénients de chacun !



Tous les articles sur les Teams : Ducati Team