Lors des tests de pré-saison, Ducati a apporté beaucoup de nouvelles pièces à leur Desmosedici GP20 : nouveau cadre, nouvel échappement, quelques innovations… Mais cela signifie-t-il que Ducati est plus compétitif que l’an dernier ? Eh bien, les choses ont commencé positivement en 2020 lorsque Ducati a testé les dernières évolutions du moteur et du cadre. Les pilotes ont déclaré que le cadre allait dans la bonne direction en termes de maniabilité en virage et que le moteur avait également fait un pas en puissance, qui est désormais délivrée de manière plus linéaire, la moto est désormais plus facile à emmener et surtout, cela économise le pneu arrière !

Michelin a en effet développé un nouveau pneu arrière pour 2020 et lorsque Ducati l’a testé, ils ont rencontré quelques problèmes. Le pneu amène les pilotes à changer la façon dont ils règlent leur châssis et il a fallu un peu de temps aux pilotes Ducati pour le comprendre. Après le test du Qatar, Andrea Dovizioso n’a pas été impressionné par celui-ci mais était confiant sur son rythme de course, affirmant qu’il serait présent aux avant-postes.

Alors, voyons si Ducati peut enfin détrôner Honda en 2020 !

 

 

La Ducati GP20 est résolument une machine rapide ! Avec ses avancées en termes de composants aérodynamiques, l’usine de Bologne est résolument tournée vers la performance absolue !

L’aérodynamique est jonchée partout. Quasiment tous les éléments avaient déjà été aperçus en piste, sauf un petit morceau sur le tube de fourche. La pièce carrée qui recouvre désormais le fourreau inférieur est nouvelle. Nous pensons que c’est juste pour couvrir encore plus la roue avant, en lissant le flux d’air et en réduisant la quantité d’air turbulent créé par la roue avant, aidant la moto à fendre l’air et à atteindre des vitesses de pointe plus élevées.

L’autre chose à noter ici est la forme de l’échappement et la découpe à l’arrière de la Salad Box à l’arrière. Elle est d’ailleurs totalement différente sur la photo ci-dessous.

 

 

L’échappement est ici complètement droit lorsqu’il sort à l’arrière de la moto. La décoche dans la Salad Box a disparu car l’échappement se trouve maintenant en dessous de la majeure partie de celle-ci.

Mais quel est l’intérêt de cette modification de l’échappement ? Pour le comprendre, nous devons revenir à la saison dernière.

 

 

Il s’agit de la Ducati de 2019. La Salad Box est plus petite que celle de 2020 et l’échappement s’intègre proprement à côté de celle-ci. Une chose que les pilotes Ducati ont dit l’année dernière était qu’ils avaient besoin d’une réponse des gaz légèrement plus fluide.

 

 

Ici, on observe la moto de 2020. À ce stade, l’échappement est toujours le même que celui de là la saison précédente, mais notez comme il s’intègre parfaitement dans la découpe de la Salad Box.

 

 

Ensuite, nous avons observé cela. Un nouvel échappement qui avait une sortie plus droite que l’échappement précédent. Il se trouve maintenant juste en dessous de cette décoche dans la Salad Box.

L’échappement est crucial pour les caractéristiques du moteur, car il influence le flux de gaz créé par la combustion pour créer plus ou moins de puissance, ou pour changer la façon dont cette puissance est délivrée.

Nous ne pouvons pas être sûrs de la raison pour laquelle Ducati fait cela, mais nous soupçonnons que cela pourrait être lié à un assouplissement de la manière dont est délivrée la puissance, sans perdre de puissance maximale.

 

 

Il s’agit de la forme définitive de l’échappement 2020. Vous pouvez voir qu’il a à nouveau changé, devenant de plus en plus droit à chaque modification.

Il semble que ces changements contribuent à faire de la Ducati une moto qui use moins les pneus.

 

 

Ducati a également testé un nouveau carénage aérodynamique. Nous l’avons aperçu au test de Sepang. Les ailerons sont beaucoup plus grands, leur profil global augmentant par rapport à l’ancienne version.

 

 

Vous pouvez examiner ce changement ici. L’ancien carénage illustré ici sur le prototype de Jack Miller montre à quel point les anciens ailerons étaient plus petits.

La rumeur est que la nouvelle Ducati a encore plus de puissance que l’année dernière et plus de puissance signifie plus de besoin de contrôle de wheeling grâce à l’appui aérodynamique.

 

 

Ici on peut distinguer le levier d’activation du système de géométrie variable de la Ducati. Il est possible pour les pilotes de l’utiliser tout au long du tour, abaissant l’arrière dans les zones d’accélération, permettant au pilote d’accélérer plus rapidement.

Ducati est toujours en avance sur l’innovation en MotoGP depuis quelques années et ce n’est qu’un autre de leurs astuces intelligentes. Jack Miller était satisfait du nouveau pneu Michelin et semblait rapide pendant toute la pré-saison. Dovizioso et Petrucci ont eu un peu de mal avec le nouveau pneu arrière mais étaient convaincus que le jour de la course, ils seraient compétitifs.

Cependant, le calendrier 2020 commence sur une piste notoirement difficile pour Ducati. Jerez est un tracé serré et sinueux et nécessite une moto qui tourne bien et qui est délivre la puissance souplement. Ducati a réalisé des avancées dans les deux domaines, mais leur potentiel reste à voir

2020 pourrait-elle être l’année où Ducati renverserait l’hégémonie de Honda ? Nous le verrons dans moins de deux semaines !



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Jack Miller

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team