Valentino Rossi et Maverick Vinales pour principalement roulé vendredi au Mugello avec une variante aérodynamique du carénage à ailerons intégrés sur leurs Yamaha YZR-M1.

Ils ont donc utilisés les flancs plus gros et rebondis aperçus principalement lors des tests de Sepang mais, cette fois, démunis des 2 ailerons internes de chaque côté.

Dans cette version, les motos sont donc dotées de double flancs, vides à l’intérieur. On peut supposer que l’appui généré sur le train avant se situe à mi-chemin entre celui procuré par le carénage habituel et celui procuré par le carénage doté de ses ailerons internes.

On se rappelle que c’est ici que les moteurs Yamaha avaient cassé l’année dernière. Comme expliqué Valentino Rossi lui-même, les ingénieurs Yamaha en étaient arrivés à la conclusion que les ailerons avaient généré une charge excessive sur l’avant des M1 en fin de la longue ligne droite du Mugello , ce qui avait tendance à provoquer des régimes-moteur plus élevés, voir un patinage excessif du pneu arrière à haut régime, une situation qui, associée à une défaillance du limitateur de régime maximum, avait provoqué les casses-moteurs.

Pas question de renouveler l’expérience cette année, et on avance donc avec prudence chez Yamaha…

Crédit photo : Natacha Alfageme

 



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP