Au Qatar, il y a eu Grand Prix dont le clou du spectacle était constitué par un Moto2 qui, à l’instar du Moto3 mais contrairement au MotoGP, a pu lancer sa saison. Tetsuta Nagashima a été le premier vainqueur de l’année, une réalisation du pilote japonais fraîchement installé au sein du team Ajo qui a surpris. Même si sa valeur était reconnue, on l’imaginait plus en second de Jorge Martin, son équipier. Mais le saké japonais semble se marier parfaitement avec le Salmiakki Kossu finlandais ce qui nous promet un cocktail intéressant pour la suite des festivités…

Tetsuta Nagashima compte à présent parmi les vainqueurs de Grand Prix. Un cap passé au Qatar qui n’est jamais anodin : « c’était une victoire très importante pour moi, car c’était un grand pas sur la voie de la réalisation de mon rêve : entrer en MotoGP. C’était très excitant et très émotionnel d’arriver sur la plus haute marche du podium, et j’en suis très heureux. »

« A ce moment, tout ce que je pouvais faire, c’était crier. Avant de franchir la ligne d’arrivée, je n’arrivais à penser à rien, mon esprit était vide. Cependant, une fois la course terminée, j’étais rempli d’un immense bonheur. Je n’avais jamais ressenti ce que je ressentais alors. J’étais si exalté que je n’arrêtais pas de crier dans mon casque » ajoute celui qui a rendu hommage à Shoya Tomizawa en cette occasion particulière.

On notera que le Japonais a parlé de MotoGP dans son commentaire, une assurance que son nouvel environnement lui permet à présent de revendiquer : « l’équipe est incroyable, elle travaille dur et elle est très professionnelle. Beaucoup de pilotes ont roulé pour Red Bull KTM Ajo, dont plusieurs sont devenus champions, donc être ici est un grand pas pour moi. Je me sens très à l’aise avec tous les membres de l’équipe. »

 

 

 

Puis il insiste : « ce sont les conseils de l’équipe qui m’ont aidé à garder mon calme et à gagner la course. Aki Ajo est très important, car il a beaucoup d’expérience dans le développement de nouveaux talents. Si je suis ses conseils, je sais que je peux devenir un grand pilote. Je lui fais confiance et j’essaierai de continuer à grandir en profitant de tout ce qu’il me montrera. »

En attendant, Tetsuta Nagashima est retourné dans son Japon natal alors que la campagne Moto2 prend une pause imprévue : « j’ai une maison au Japon où je vis avec ma femme et mes enfants. C’est un peu bruyant parce que les enfants jouent tout le temps, mais j’aime ça, parce que je ne sais pas comment je vivrais sans eux. Cela m’aide aussi à me déconnecter de la course, ce qui est bien parce que, si vous pensez à quelque chose de manière excessive, cela finit par vous mettre une pression supplémentaire. Pour moi, être avec ma famille m’aide à me détendre et à m’évader de tout cela. »



Tous les articles sur les Pilotes : Tetsuta Nagashima

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Ajo Moto2