« Au regard de la fréquentation importante au Grand Prix de France moto, peu d’infractions graves ont été enregistrées »

Cette phrase attribuée à la préfecture de la Sarthe et reportée par Sweetfm confirme notre propos écrit dans notre petit débriefing de ce week-end du Grand Prix de France au Mans.

Les chiffres cités ensuite sont éloquents : malgré une présence policière très discrète, 3 076 contrôles ont été effectués et ont abouti à 27  infractions à la législation sur l’alcoolémies ainsi qu’à 30 dépistages positifs aux stupéfiants.

1 315 excès de vitesse ont été enregistrés, entraînant 31 immobilisations de véhicules et 57 rétentions de permis, dont neuf seulement ont concerné des motards.

Franchement, même si dans l’absolu les nombres sont toujours par définition trop élevés, bravo à vous!

Il reste encore le problème du bruit des motos au rupteurs toute la nuit, une particularité bien française à chaque fois notée par les pilotes de Grand Prix, et nous serions assez intéressés de lire ici, dans les commentaires Facebook, comment s’est passée votre expérience au Mans; votre comportement (pas de mensonge, hein 😉 ), vos points positifs et vos points négatifs…

Merci à ceux qui participeront avec honnêteté et mesure!