Après avoir remporté le premier Championnat du Monde Moto2 de l’histoire en 2010, Antonio “Toni” Elías Justícia a participé à 105 Grands Prix en MotoGP, et s’est rendu définitivement célèbre en remportant le 15 octobre 2006 le Grand Prix du Portugal à Estoril en battant Valentino Rossi de 0.002 ! Il n’en a gagné qu’un, mais avec la manière.

 

Estoril 2006 Elias vs Rossi FULL last lap

Valentino Rossi and Toni Elias fighting for the victory in Estoril 2006 🥊 What a breathtaking last lap 🔥

Gepostet von MotoGP am Dienstag, 16. Oktober 2018

 

Puis l’Espagnol a pris d’assaut le Championnat américain en 2016, remportant les trois premières courses de MotoAmerica Superbike de sa carrière sur la toute nouvelle Suzuki GSX-R1000, et il n’a pas faibli depuis. Après avoir terminé sa campagne de rookie à la troisième place, Elias a remporté le Championnat MotoAmerica Superbike 2017 et a ensuite terminé deuxième en 2018 et 2019 pour l’équipe Yoshimura.

Puis en décembre 2019, Yoshimura s’est retiré de la série MotoAmerica Superbike pour y être remplacé par le Team Hammer.

Le Yoshimura Suzuki Factory Racing arrête après 40 ans avec Suzuki. « Le partenariat de Yoshimura avec Suzuki a été déterminant pour notre activité principale au cours des 41 dernières années » a déclaré Don Sakakura, Président de Yoshimura R&D. « En tant qu’équipe, nous avons franchi des étapes importantes en course. Personnellement, cela a été un véritable privilège de travailler en étroite collaboration avec la direction et le personnel de Suzuki. Les amitiés que j’ai développées se poursuivront tout au long de ma vie. Notamment, l’équipe d’ingénieurs du siège social de Suzuki au Japon a été extrêmement importante dans nos succès au fil des ans ». Yoshimura a remporté 14 titres AMA et 212 victoires de course avec des pilotes tels que Ben Spies, Mat Mladin, Wes Cooley et Toni Elias.

Elias pilote désormais pour l’équipe Hammer : La saison 2020 marquera la 40e année consécutive de présence du Team Hammer en tant qu’équipe professionnelle de course sur route. Les motos de course construites et utilisées par le Team Hammer ont remporté 83 courses AMA Pro et MotoAmerica National, ont terminé sur les podiums AMA Pro et MotoAmerica National à 234 reprises et ont remporté sept Championnats AMA Pro et MotoAmerica National, ainsi que deux Championnats Sud-Américains FIM (en Superbike et Supersport). L’équipe a également remporté 137 courses d’endurance au total (dont sept courses de 24 heures) et 13 championnats nationaux d’endurance WERA au total avec des motos Suzuki, et détient le record américain du kilométrage parcouru en 24 heures de course. L’équipe a également participé au championnat national de Formule USA télévisé des années 1990, en pilotant la célèbre GSX-R1100 Superbikes ” Methanol Monster ” alimentée au méthanol, et a remporté quatre championnats F-USA.

Selon Toni Elias, « Je suis heureux de construire quelque chose avec Suzuki et le Team Hammer. L’objectif est de continuer à performer au même niveau élevé, de continuer à gagner des courses, de gagner le podium et de se battre pour le championnat. »

« Nous avons beaucoup de travail à faire car la compétition sera forte, donc nous savons que nous devons faire un bon travail et faire un bon effort. Nous sommes très déterminés et je suis heureux d’avoir cette opportunité. »

« Nous sommes très heureux que Suzuki continue à soutenir la série MotoAmerica », a déclaré le Président de MotoAmerica, Wayne Rainey. « Suzuki est avec nous depuis le début et a continué à utiliser notre série pour développer et vendre ses motos. »

« Félicitations également à l’équipe Hammer. Cette équipe a travaillé dur, a été une référence en course depuis très longtemps et a montré sa capacité à gagner de nombreux championnats. Nous savons que Suzuki sera entre de bonnes mains sur les pistes de course en 2020 et au-delà. »

 

Photos © Yoshimura, MotoAmerica, Team Hammer