L’officiel Ducati Scott Redding n’a pas été insensible à l’accrochage qui a éliminé au premier virage de la course 2 du WSBK à Assen Garrett Gerloff et Toprak Razgatlioglu. L’incident entre les pilotes Yamaha a ainsi réouvert le débat sur le comportement de certains pilotes de la catégorie sur la piste. Et l’Anglais renvoie le Turc et l’Américain dos à dos.

Dès le départ de la seconde course de WSBK à Assen, Scott Redding s’est douté qu’il allait se passer quelque chose au premier virage… « Garrett était à côté de moi pendant le sprint vers le premier virage. Je me suis dit de ne pas freiner trop tard. J’ai freiné assez tard et je pensais que je ne pouvais pas le faire. Il a freiné encore plus tard que moi et je me suis dit : ‘Ça ne passera pas ! Aucune chance.'”

Une introduction qui lui permet de vider son sac : « tout risquer dans le premier virage ? Êtes-vous là pour gagner le premier virage ou la course ? C’est tout simplement inutile car vous mettez tout le monde en danger », a critiqué Redding. « Je n’aime pas ça. Dans le dernier virage, on peut se heurter avec le guidon. Je comprends ça. Mais dans le premier virage, on peut se suicider ».

« Dans le premier virage, je m’inquiète souvent si quelqu’un va me dégager par derrière ». Et il martèle : « vous ne devriez pas avoir à courir avec des gens comme ça. Nous sommes ici, nous voulons être des pilotes de championnat, mais le premier virage est comme en Moto3. Mais nos motos sont plus lourdes ».

Redding : “ce n’est pas respectueux de prendre un virage sans avoir d’émotions humaines

« Il s’agit du respect manifesté », tonne le pilote Ducati. « Je respecte les autres pilotes. Je connais les dangers du sport. Je ne sais pas si les autres pilotes sont pareils. Ce n’est pas respectueux de prendre un virage sans avoir d’émotions humaines. J’ai conscience qu’une personne est assise sur l’autre moto. Pour certains autres pilotes, je ne sais pas s’ils pensent si c’est un objet ou une personne qui est sur la moto ».

« C’est pourquoi j’aime courir contre Jonathan, parce qu’il le voit comme moi. Il pilote fort, mais il a du respect. Toprak n’a parfois aucun respect. Gerloff n’a pas non plus de respect », a déclaré Redding sur Motorsport-total. « Je ne dis pas que ce sont de mauvais pilotes. Ce sont des pilotes impressionnants, mais le problème est que le résultat peut être injuste ».

« Comment faut-il les éduquer ? Vous pouvez les punir, mais ils n’apprennent pas. J’aime beaucoup Gerloff et je m’entends bien avec lui. Mais quand il met le casque, je me demande souvent ce qu’il fait. Il risque beaucoup. Il en est à sa deuxième saison, c’était un rookie la première année, mais il fait plus d’erreurs lors de sa deuxième saison », a déclaré Redding. Au championnat, Rea a réussi à reprendre 25 points sur Razgatlioglu dans la deuxième course. L’avance passe à 37 points. Redding est troisième au général avec 81 points de retard.



Tous les articles sur les Pilotes : Garrett Gerloff, Scott Redding, Toprak Razgatlioglu

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team