Joli retournement de situation ce weekend à Assen, où Jonathan Rea a dominé sans partage, reprenant les rênes du classement général. Chez les constructeurs, Kawasaki fait le trou alors que Yamaha voit revenir Ducati à grandes enjambées.

C’est ce qu’on appelle avoir du répondant ! Détrôné de sa place de leader lors de la dernière manche à Donington il y a trois semaines, Jonathan Rea a apporté une réponse cinglante à son adversaire Toprak Razgatlioglu ce weekend. Le pilote Kawasaki n’a pas fait dans le détail en réalisant le triplé à Assen, ne laissant que les miettes à ses adversaires. Arrivé avec deux petits points de retard dans la “Cathédrale” d’Assen, le Nord-Irlandais en repart avec 37 d’avance, et toute une farandole de nouveaux records avec lui.

Le Britannique a en effet signé un nouveau record lors de la Superpole, restant ainsi invaincu en qualifications depuis le début de la saison, avant de devenir le premier pilote à s’imposer à 13 reprises sur un seul et même circuit. Un record acquis dès la première course, et que Rea n’a cessé de faire grossir à l’occasion de la Course Superpole et de la Course 2 disputées aujourd’hui. Du même coup, le leader du championnat a franchi le cap des 90 victoires avec Kawasaki depuis le début de sa collaboration avec le constructeur japonais en 2015.

 

Chez Yamaha, un accrochage qui coûte cher

Dans ces conditions, son principal rival au championnat Razgatlioglu a essayé de limiter la casse tant bien que mal. Le Turc y est parvenu lors des deux premières courses, à l’issue desquelles il a terminé sur le podium, mais a été victime d’un accrochage avec Garrett Gerloff au départ de la Course 2. Un incident qui n’a pas manqué de créer la polémique alors que les deux hommes évoluent sous les couleurs de Yamaha.

En troisième position du général, Scott Redding a réalisé pour sa part un weekend propre, émaillé de deux deuxièmes places là où ça comptait le plus : Lors de la Course 1 et de la Course 2. L’Anglais voit donc sa présence confortée dans le top 3 du championnat, devant Alex Lowes, Michael Ruben Rinaldi et Gerloff.

La septième position fait quant à elle l’objet d’un changement de propriétaire, un pilote BMW en succédant à un autre, Michael van der Mark dépassant son coéquipier Tom Sykes. Le Néerlandais n’a pas eu un weekend facile sur ses terres, marqué notamment par un problème mécanique lors des FP3 qui l’a privé de tout roulage à l’approche des qualifications, ainsi que par un abandon sur chute lors de la Course Superpole. Mais le Batave avait de la ressource et a su lui aussi capitaliser aux moments opportuns, décrochant une quatrième place lors de la Course 1 et terminant sixième de la Course 2.

 

Locatelli fait son entrée dans le top 10

Chaz Davies demeure quant à lui au neuvième rang du classement, devant Andrea Locatelli, qui a réalisé une très bonne manche avec en point d’orgue son premier top 3 en Superbike acquis lors de l’ultime course disputée. L’Italien déloge ainsi Álvaro Bautista du top 10. On notera enfin que Lucas Mahias, en dépit de son forfait ce dimanche suite à une fracture du scaphoïde gauche, préserve sa 14e place au championnat.

 

 

Chez les constructeurs, Kawasaki reprend un peu d’air face à Yamaha, son avance étant passée de quatre petits points en débarquant à Assen à 27 unités à présent. C’est d’ailleurs la marque aux trois diapasons qui a désormais la pression avec le retour de Ducati sur ses talons, le constructeur italien qui a fait la jonction avec la marque japonaise, revenant à seulement quatre points. Derrière c’est le statu quo entre BMW et Honda, le constructeur allemand devançant toujours la marque à l’aile dorée.

En Supersport enfin, Dominique Aegerter a réalisé la bonne opération du weekend avec ses deux victoires, alors que dans le même temps son rival Steven Odendaal piétinait. L’écart entre les deux hommes passe ainsi de 17 à 44 points. Le Sud-Africain se doit donc de réagir rapidement, comme a su le faire Rea en Superbike, lors de la prochaine manche en République tchèque dans deux semaines, s’il souhaite avoir encore son mot à dire dans la quête du titre.

 

Classement – Championnat des pilotes :

Classement – Championnat des constructeurs :

Classement – Championnat des équipes :

Crédit classement : WorldSBK.com