Sous une pluie diluvienne, le jeune français a décroché sa toute première victoire dans la catégorie après une interruption sur drapeau rouge.

C’est sous un ciel chargé que les protagonistes du Championnat FIM World Supersport se sont élancés pour la première course du week-end à Barcelone. Au premier freinage, Corentin Perolari (GMT94 Yamaha) prenait l’avantage sur Andrea Locatelli (Bardahl Evan Bros. WorldSSP Team) qui devançait Lucas Mahias (Kawasaki Puccetti Racing) et Phillip Öttl (Kawasaki Puccetti Racing). L’Italien parvenait rapidement à prendre la tête de la course des mains du Français tandis que derrière Öttl, Manuel Gonzalez (Kawasaki ParkinGo Team) s’installait à la cinquième place devant Steve Odendaal (EAB Ten Kate Racing), Kyle Smith (GMT94 Yamaha) et Isaac Viñales (Kallio Racing).
Oscar Gutierrez Iglesias (GMT94 Yamaha) dépassait alors Viñales qui ne parvenait à résister à Can Öncü (Turkish Racing Team) et Hannes Soomer (Kallio Racing) tandis que Andy Verdoïa (bLU cRU WorldSSP by MS Racing) se classait 13e devant Loris Cresson (Oxxo Yamaha Team Toth). Axel Bassani (Soradis Yamaha MotoxRacing) s’installait au 16e rang devant Patrick Hobelsberger (Dynavolt Honda) et Peter Sebestyen (Oxxo Yamaha Team Toth).
À l’avant, Locatelli commettait une erreur et se voyait relégué quatrième alors que Mahias prenait le commandement des opérations devant son compatriote, Perolari, et Öttl. Les quatre hommes se lançaient alors dans un affrontement au bout de la ligne droite et les places ne cessaient de s’inverser dans les virages suivants, permettant à Locatelli de reprendre la première place devant Perolari et Öttl, Mahias se retrouvant à son tour quatrième.
Gonzalez se maintenait à la cinquième place quelques encablures derrière Mahias mais se voyait menacé par Smith qui bénéficiait d’une avance raisonnable sur Odendaal et Soomer était dépassé par Gutierez. Öncü fermait les portes du Top 10 à Kevin Manfredi (AltoGoo Racing Team) et Viñales alors que plus loin, Raffaele de Rosa (MV Agusta Reparto Corse) pointait 19e après s’être élancé de la pitlane suite à une pénalité pour son accrochage avec Cluzel deux semaines plus tôt.
À la mi-course, Locatelli comptait près de trois secondes d’avance sur le duo du Kawasaki Puccetti Racing qui se disputait férocement la seconde place. Mahias parvenait à contenir son coéquipier mais au même moment, des gouttes de pluie commençaient à tomber sur le tracé catalan. Derrière les deux pilotes Kawasaki, Smith s’installait à la quatrième place devant Gonzalez et Perolari tandis que Odendaal était repoussé à la septième place. Certains pilotes retournaient à la pitlane pour un changement de pneus mais en piste, Mahias rattrapait Locatelli et le dépassait avant d’être imité quelques secondes plus tard par Smith. La pluie s’intensifiait rapidement et les trois hommes de tête se trouvaient forcés de rentrer aux stands pour changer leur gommes.
Quelques secondes après leur arrivée dans la pitlane, le drapeau rouge était agité suite aux mauvaises conditions météorologiques et c’est Verdoïa qui héritait de la victoire, sa première dans la catégorie et son premier podium, devant Mahias et Smith. Pour la première fois de la saison, Locatelli manquait la victoire et terminait au pied du podium devant Manfredi et Odendaal.
Le Champion WorldSSP300 de 2019, Gonzalez, terminait septième suivi de Öttl et Pons. Bassani clôturait le Top 10 tandis que Cresson empochait les points de la 11e place devant Öncü et Soomer, 13e. Parti depuis la pitlane, De Rosa concluait la course au 14e rang devant Viñales et Perolari se voyait classé 16e.
Source et photos: WorldSBK.com
Revivez le Round Acerbis de Catalogne et profitez de l’intégralité de la saison WorldSSP avec le VidéoPass.


Tous les articles sur les Pilotes : Andy Verdoïa