Avant sa deuxième place obtenue à Jerez dimanche dernier dans la Course 2 derrière son coéquipier Scott Redding, c’était en octobre dernier que le Gallois était monté pour la dernière fois sur le podium. Ses deux deuxièmes positions récompensant deux belles courses à Losail lui permettaient de clôturer sa saison 2019 à la sixième place du classement général, à 369 points du Champion Johnny Rea et à 204 de son coéquipier Álvaro Bautista.

Lors des six premières courses de cette année, Chaz est montée une seule fois sur le podium et occupe la cinquième place du classement général provisoire, avec 57 points contre 98 au leader, son coéquipier, le rookie Scott Redding.

« J’ai été très heureux de terminer sur le podium, le premier de l’année, et c’était un bon résultat pour l’équipe » a expliqué Redding à Gordon Ritchie de Bikesportnews.com.

« Je ne stresse pas. Il y a quatre courses, j’étais sur le podium. Je pense qu’il est trop facile d’oublier que nous n’étions pas trop mal à la fin de la saison dernière et je ne suis pas stressé. »

La qualification n’est pas toujours le point fort de Davies, et il sait qu’elle peut être améliorée.

« Honnêtement, je n’ai pas fait un très bon travail avec le pneu Q », a déclaré Davies. « C’était bien, et la septième place n’était pas ma pire position sur la grille. Pour le tour que j’ai fait, j’étais assez content de la septième place. Je n’ai pas fait un très bon tour alors que Scott a prouvé qu’il est fort avec un pneu Q, avec un pneu neuf, en général, et c’est une de mes faiblesses. »

« Je pense que la moto est meilleure maintenant, et cela me permet en fait de m’améliorer un peu avec un pneu neuf, mais nous avons encore quelques progrès à faire, avec des pneus neufs ou usagés. »

« Pour les qualifications, nous avons beaucoup essayé, mais je me concentre davantage sur la progression de la moto en général. Avec cela, nous allons naturellement améliorer les qualifications. Dans la deuxième course de dimanche, j’ai eu l’impression que nous avions encore beaucoup à faire, et il est primordial d’améliorer le feeling pour la course, même si les qualifications sont également importantes. »

Les courses de Jerez ont été une sorte d’entraînement aérobie à grande vitesse dans un haut fourneau, mais Chaz pense qu’il était prêt après tous ses préparatifs.

« Ça aurait été plus facile s’il avait fait plus frais, mais nous avons passé des heures dans les coulisses pour être prêts. C’était un problème pour tout le monde. »

La constance est un problème récurrent pour Davies, qui a remporté une trentaine de courses en WorldSBK au total, dont une à Laguna en 2019, mais aucun changement important n’a été apporté pour faire la différence pour son podium à Jerez. « En comparaison avec Phillip Island par exemple », a déclaré Davies, « Phillip Island a été un peu dur. C’est une piste différente, et nous n’avons pas fait mouche. Mais si vous regardez depuis Laguna, à Portimão, Magny-Cours, l’Argentine et le Qatar, nous sommes montés sur le podium dans toutes ces courses. »

Lors des essais, Davies n’a pas été très rapide, mais il a trouvé quelque chose à améliorer dans ses réglages, ce qui a payé en Espagne.

« Nous avons modifié l’équilibre de la moto lors des tests de Misano et c’était quelque chose de positif. Évidemment, nous n’avons pas couru depuis. Il ne s’agissait que d’un tour de piste, comme on peut le voir à la fin de la journée. J’étais assez content après Misano et après Catalunya. Pas très enthousiaste mais plutôt heureux. »

Avec son nouveau coéquipier Scott Redding, au quotidien, Davies fait son truc et Redding fait le sien, selon Chaz. « Je pense que nous travaillons dans notre propre monde, mais sans raison particulière. C’est juste qu’il fait du bon travail. Je connais mes problèmes, et il connaît ses problèmes. C’est juste que nous nous sommes très bien entendus. Il y a plus de partage dans les coulisses que pendant un weekend de course. »

Photos © Ducati



Tous les articles sur les Teams : Ducati Team