En WSBK, la trêve estivale est synonyme de torture pour une usine Kawasaki qui ne pense qu’à reprendre les hostilités pour se ressaisir des commandes du championnat. Celles-ci ont été laissées en effet à un certain Toprak Razgatlioglu sur la Yamaha, et pour seulement deux points. Pire, cette perte de contrôle de la course au titre est consécutive à une chute du champion Jonathan Rea, peu coutumier de ce gendre de faute. Lui aussi veut se racheter à la rentrée du côté d’Assen à la fin de mois de juillet. La rentrée sera chaude…

Si le MotoGP attendra le premier week-end d’août pour sortir de sa torpeur estivale, le WSBK, lui, reprendra le chemin des circuits au terme de ce mois de juillet. La rentrée se fera à Assen, et dans une ambiance électrique. Ainsi, chez Ducati, on voudra balayer les vilains doutes que la difficile bataille d’Angleterre à Donington a fait naître au sein des troupes. Chez Yamaha, on se délectera d’une position inédite de leader que Kawasaki aura à cœur de montrer qu’il ne s’agit que d’un incident de parcours.

On est donc animé par l’esprit de revanche chez les verts d’Akashi. Une ambiance qui exsude des commentaires de Guim Roda, team manager de Kawasaki, qui a ainsi déclaré sur wsbk.com : « nous assistons certainement à un Championnat du Monde compétitif. C’est un Championnat de haut niveau avec des pilotes au potentiel considérable. Les défis sur la piste sont passionnants et nous verrons ce qui se passera dans les prochaines manches ».

Kawasaki

Kawasaki : “Toprak est fort, mais nous avons vu qu’il a aussi quelques faiblesses”

Cette introduction de bon aloi faite, il en vient au sujet principal : Toprak Razgatlioglu, qui a pris la tête du championnat à Jonathan Rea : « nous connaissons bien Razgatlioglu, nous savons d’où il vient, et il montre également un grand potentiel avec Yamaha. C’est sa deuxième année sur la R1 et il a plus de connaissances sur la moto. Toprak est fort, mais nous avons vu qu’il a aussi quelques faiblesses, comme sur le mouillé. Notre objectif et celui de Rea est de revenir l’attaquer et d’exploiter toutes nos possibilités en notre faveur ».

Il termine : « je suis convaincu que Johnny voudra se battre pour la victoire à Assen et attaquer. C’est dommage pour la dernière manche à Donington, où il a chuté en Course 2. Le Championnat du Monde est ouvert et nous sommes confiants pour les Pays-Bas ». On se souviendra que c’est d’abord Kawasaki qui a révélé Toprak qui est ensuite passé chez Yamaha après avoir eu le sentiment d’être déconsidéré lors d’une édition des 08h00 de Suzuka accomplis en équipier de Rea sur la ZX-10R. Ls hommes d’Akashi savent donc effectivement exactement d’où vient le Turc et comment il fonctionne.

Kawasaki



Tous les articles sur les Pilotes : Jonathan Rea, Toprak Razgatlioglu