WSBK : Iker Lecuona veut s’inscrire sur le long terme avec Honda

par | 7 décembre 2021

Iker Lecuona s’est révélé sur la piste trop tard dans une saison 2021 de MotoGP qui aura été par le fait sa dernière. L’Espagnol en était à sa deuxième campagne à ce niveau au guidon d’une KTM, marque qui doit trouver des débouchés pour les talents de sa propre filière, et qui a donc fait de la place en le faisant descendre de l’une de ses RC16 aux couleurs de Tech3. Le pilote de 21 ans en garde une certaine amertume, mais sa jeunesse reste tout de même un de ses atouts qui a convaincu Honda de l’amener dans son giron. Il sera donc, en 2022, le fer de lance du projet WSBK du premier constructeur mondial. Mais Lecuona voit déjà bien plus loin…

Iker Lecuona ferme la période KTM en MotoGP de sa carrière, en mettant à jour ses sentiments nés de cette expérience. Une franchise qu’on ne lui connaissait pas, comme il a révélé sur le tard sa hargne au guidon. Jusque-là, l’Espagnol semblait subir à tous les points de vue. Une fois son sort scellé, c’est comme s’il avait reçu le signal de sortir de ses gonds. Une opération qu’il peut mener sans danger, puisque titulaire d’un contrat Honda lui assurant cette sorte d’immunité professionnelle qui permet la libre-parole.

Iker Lecuona

Iker Lecuona et Honda : “je pense que je peux bien faire

Cependant, rester dans la critique peut s’avérer corrosif. De fait, Lecuona ne s’arrête pas à son incompréhension face à KTM. Il livre aussi son enthousiasme à servir bientôt dans les troupes Honda : « pour le moment, je n’ai aucune attente », a déclaré celui qui aura comme équipier Xavier Vierge. « Bien sûr que je veux être devant et je pense qu’avec le niveau qu’on a, on peut aussi être devant. Je n’ai pas encore testé la moto, je ne connais pas les pneus et l’équipe est complètement nouvelle. Je devrai aussi rouler sur de nouvelles pistes. On verra comment ça se passe. Mais je pense que je peux bien faire ».

Cette évaluation faite, il révèle clairement fonder de grands espoirs sur son nouvel employeur, la Honda Racing Corporation : « tout le monde veut y rester. Qu’une usine comme Honda vienne vous dire qu’on veut que vous meniez notre projet Superbike, c’est bien. C’est un jeune projet, mais c’est une très bonne opportunité pour moi. Si je me débrouille très bien, je pense que je peux travailler chez Honda pendant de nombreuses années ». Et les opportunités au sein d’une telle société sont nombreuses. Jusqu’au MotoGP, cela va sans dire.

Iker Lecuona

Tous les articles sur les Pilotes : Iker Lecuona

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team