La première ligne de la grille de départ comprenait Andrea Locatelli (Yamaha Bardahl Evan Bros. WorldSSP Team) avec un chrono de 1’42.214, Jules Cluzel (GMT94 Yamaha) à 0.574 et Philipp Öttl (Kawasaki Puccetti Racing) à 0.854.

Juste derrière eux prenaient place sur la deuxième ligne Lucas Mahias (Kawasaki Puccetti Racing) à 1.054, Corentin Perolari (GMT94 Yamaha) à 1.147 et Raffaele de Rosa (MV Agusta Reparto Corse). Parmi les 6 premiers, il y avait donc 50% de Français. Andy Verdoïa (bLU cRU WorldSSP by MS Racing) partait treizième.

La course était prévue sur un total de 17 tours du circuit de 4,423 km, soit une distance totale de 75,191 km. Au moment du départ, la température de l’air en Andalousie était de 38° et celle de la piste de 62°. C’était la deuxième course de l’année du Championnat du Monde Supersport, après celle de Phillip Island qui eut lieu le 1er mars, et la troisième qui aura lieu ce dimanche à Jerez.

Randy Krummenacher était forfait, ne faisant plus partie de l’équipe MV Agusta Reparto Corse qui ne pouvait plus compter que sur Raffaele de Rosa et Federico Fuligni. Les MV ayant été déclassées de la course de Phillip Island, Jules Cluzel et Corentin Perolari étaient ainsi rétrospectivement classés deuxième et troisième sur le podium de Phillip Island.

Le plus rapide au départ était Andrea Locatelli devant Jules Cluzel, Phillip Öttl ; Corentin Perolari, Hikari Okubo et Lucas Mahias. Cluzel s’emparait du commandement, avec Locatelli et Öttl à sa poursuite. Perolari quatrième précédait Okubo et Mahias.

Cluzel, Locatelli et Öttl creusaient un bel écart de 2.5 sur le peloton emmené par Perolari, Okubo et Mahias. Verdoïa pointait en quatorzième position.

Cluzel, Locatelli et Öttl restaient groupés en tête alors que Mahias comptait plus de 4 secondes de retard, devant Perolari, Bassani et Okubo. Locatelli passait Cluzel à 13 tours de la fin, et il semblait creuser l’écart rapidement, alors que Öttl troisième avait du mal à suivre. Mahias quatrième était à 5.7.

Sebestyen et Verdoïa sortaient ensemble dans un bac à gravier, dont Andy ressortait en roulant moteur en marche. Isaac Viñales abandonnait en bord de piste dans le premier virage en raison d’un problème technique.

Locatelli précédait à la mi-course Cluzel de 1.6, Öttl de 4.0, Mahias de 7.8, puis Bassani, de Rosa, Perolari et Okubo de 12 secondes. La domination de Locatelli promettait un Championnat 2020 soporifique…

L’avance de Locatelli augmentait à 2.7 sur Cluzel à 6 tours de la fin, avec Öttl à 6.4, Mahias à 9.9, de Rosa à 11.9, Bassani, Perolari et Odendaal à 13.7. Okubo abandonnait à son stand, et Verdoïa roulait en 19e position.

Derrière Locatelli, Cluzel et Öttl, la troisième place de Mahias était menacée par Raffaele de Rosa. Perolari était septième, à la lutte avec Bassani et Odendaal. En 1’43.893, Locatelli était le seul pilote à avoir roulé sous 1’44.

Locatelli l’emportait avec une avance de plus de 3s sur Cluzel, suivi de Öttl, Mahias, de Rosa, Odendaal et Perolari. Axel Bassani cinquième chutait à deux tours de la fin, sans gravité.

Résultats de la première course :

Crédit classements : Worldsbk.com / Dorna

Classement provisoire du Championnat du Monde :

Photos © Worldsbk.com / Dorna, Circuit de Jerez – Ángel Nieto



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Locatelli, Jules Cluzel