Le temps passe lentement, plus lentement que d’habitude semble-t-il, et le quintuple Champion du Monde Johnny Rea est lui aussi confiné à domicile avec sa petite famille. Que fait-il actuellement et comment lui et les siens passent-ils leur temps actuellement ?

Où êtes-vous dans le monde en ce moment ?

« Je suis chez moi en Irlande du Nord avec Tarsh*, nos deux garçons et ma mère“, a déclaré à David Miller pour Bikesportnews.com.

*Surnom de son épouse (Tatia)

Que faites-vous avec les garçons maintenant que les écoles sont toutes fermées ?

« C’est sacrément dur car ils ont beaucoup d’énergie mais nous alternons l’enseignement à domicile entre Tarsh et moi pendant 2h30 du lundi au vendredi. Je leur ai construit une section de VTT dans le jardin et ils adorent le football, alors j’essaie de les entraîner un peu. »

« J’adore passer du temps avec eux, mais en même temps, j’apprécie davantage leur professeur à l’école maintenant. »

Pouvez-vous vous entraîner normalement ou avez-vous dû changer certaines choses ?

« Pour être honnête, j’ai réussi à augmenter l’intensité et la quantité de mon programme d’entraînement à ce moment de la saison. Quelques raisons à cela, mais entre les courses et les engagements de relations publiques, il est difficile d’avoir une semaine complète à la maison, donc comme il n’y a pas de distractions, je suis plein d’énergie. »

« BLK Box Belfast m’a aidé à sortir des équipements de gym pour que je puisse continuer à faire de la musculation et j’utilise maintenant le vélo d’appartement, ce qui ne m’a jamais plu. Ensuite, je trouve que si je reste assis trop longtemps, je peine mentalement et j’ai donc concentré toute mon attention sur l’entraînement, les enfants et le jardinage. Pas dans cet ordre évidemment. »

Est-ce que Tarsh aime vous avoir à la maison tout le temps ?

« Je ne suis pas sûr, je pense que la première semaine, elle a eu du mal parce que je construisais un abri de jardin et le gymnase dans le garage. Maintenant, j’essaie d’être un peu plus présent pour elle. Nous avons décidé de faire du vendredi soir notre « rendez-vous » en préparant un bon dîner, quelques boissons et de la musique. Mais elle se débrouille bien, et j’espère qu’elle ne me reprochera pas d’être son codétenu. »

Que se passe-t-il avec l’équipe ?

« Je suis en contact quotidien avec mes mécaniciens sur WhatsApp et la direction se prépare pleinement pour que les courses puissent commencer dès que possible. Ils sont en contact permanent avec le WorldSBK pour comprendre les éventuels changements de calendrier. »

Cela a-t-il affecté votre calendrier d’essais pour Suzuka ?

« Nous avions prévu de faire des tests à Autopolis, mais cela a été annulé. Le prochain test est provisoire, mais l’usine au Japon fonctionne toujours à plein régime. Ils seront donc prêts lorsque le SBK et Suzuka auront le feu vert pour commencer. »

Que faites-vous d’autre pour vous occuper ?

« J’ai fait pas mal de jardinage car nous avons une propriété de taille décente et il faut s’en occuper. C’est tellement gratifiant de voir que c’est joli après avoir travaillé dur toute la journée.

« Nous avons pris plaisir à cuisiner et à faire des repas et nous nous sommes rendu compte que nous gaspillions beaucoup de nourriture. Je décore aussi mon bureau avec de la peinture et un nouveau bureau, mais à part cela, je passe beaucoup de temps dans la journée à rêver de voir les lumières s’éteindre à nouveau ».

 

 

 

Source : Bikesportnews.com