Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) occupait la pole position aux côtés de Chaz Davies (Aruba.it Racing – Ducati) et Álvaro Bautista (Aruba.it Racing – Ducati). On trouvait sur la deuxième ligne Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team), Leon Haslam (Kawasaki Racing Team WorldSBK) et Jordi Torres (Team Pedercini Racing).

Toprak Razgatlioglu (Turkish Puccetti Racing) figurait sur la troisième avec Alex Lowes (Pata Yamaha WorldSBK Team) et Loris Baz (Ten Kate Racing – Yamaha). Ils précédaient Eugene Laverty (Team Goeleven) et Markus Reiterberger (BMW Motorrad WorldSBK Team).

Le plus rapide lors de l’extinction des feux était Johnny Rea devant Álvaro Bautista, Chaz Davies, Tom Sykes, Toprak Razgatlioglu, Jordi Torres, Alex Lowes et Loris Baz. Rea, Davies et Bautista creusaient un petit écart en début de course sur Razgatlioglu, Sykes, Torres, Lowes, Baz, Haslam et van Der Mark.

Le pilote wildcard JD Beach remontait en 11e position, derrière van der Mark et devant Reiterberger et Melandri. Cela le plaçait 4e pilote Yamaha derrière Lowes, Baz et van der Mark.

Leon Haslam chutait sans gravité dans le Virage 8, le fameux « Corkscrew ». Soudain Álvaro Bautista tombait à son tour, dans le Virage 5, et il remontait sur sa Ducati pour repartir 18e et marquer quelques points. C’était la 4e chute en début de course (avec le réservoir plein) pour Bautista en 4 week-ends de course.

Rea dominait alors très largement le Championnat, mais un peu moins la course car Chaz Davies était collé à sa roue arrière. Toprak Razgatlioglu occupait une bonne troisième place à 2.8 devant Tom Sykes à 4.4 et Torres à 5.6. Baz était alors septième et Beach dixième. Bautista occupait la 18e position, seul Haslam ayant abandonné sur chute.

Rea résistait parfaitement à Davies et le distançait même légèrement de 0.5. Razgatlioglu troisième à 4.4 n’était pas vraiment inquiété par Sykes à 6.5, Torres à 8.4, Lowes à 9.1, puis Baz et van der Mark à 12.1. Beach se faisait doubler par Cortese et Laverty. Bautista 18e réalisait le meilleur temps en course en 1’22.945.

Rea augmentait son avantage sur Davies à 1.2. Toprak était 3e à 5.8.

Derrière Rea, Davies et Razgatlioglu détachés les uns des autres, Sykes, quatrième à 10.1, devait se méfier de Torres et Lowes. Van der Mark doublait Baz pour la septième place. Beach abandonnait et Bautista passait 17e, à 1 tour.

Rea était seul en tête, 2.3 devant Davies, 9.7 devant Razgatlioglu, 11.1 devant Sykes, et 14.6 devant Torres et Lowes. Loris Baz, en huitième position, suivait van der Mark sans être inquiété par Melandri.

Les Kawasaki se défendaient très honorablement avec Rea premier, Razgatlioglu troisième et Torres cinquième. Mais Torres faisait une petite glisse de l’arrière et Alex Lowes en profitait pour le doubler. Loris Baz roulait seul en huitième position. Rinaldi et Laverty plaçaient leurs Ducati en dixième et onzième positions. Cortese se faisait ravir la treizième place par Alessandro Delbianco sur Honda !

Johnny Rea l’emportait finalement avec une avance énorme de 5.6 secondes sur Chaz Davies et de 12.7 sur Razgatlioglu. Sykes précédait ensuite Lowes, Torres, van der Mark, Baz et Melandri. Bautista terminait dans la roue de son coéquipier Chaz Davies, mais dix-septième à une tour…

Classement de la Course 1 :

Classement provisoire du Championnat du Monde :

Photos © worldsbk.com / Dorna, constructeurs et équipes

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :