WSBK le staff Yamaha sous le charme de Razgatlioglu : “Toprak n’a commis aucune erreur et cela en dit long sur son talent”

par | 28 novembre 2021

Toprak Razgatlioglu est donc celui qui, avec sa Yamaha, a mis fin au règne de Jonathan Rea qui dominait avec sa Kawasaki le championnat WSBK depuis six saisons consécutives. Le Turc de 25 ans a ramené, avec cet exploit, la couronne mondiale dans une usine d’Iwata qui l’avait oubliée depuis 2009 et qu’elle pourra ajouter à celle obtenue en MotoGP par Fabio Quartararo. Andrea Dosoli, le chef de projet et Paul Denning, le team manager pour la marque aux diapasons ne sont pas seulement ravis. Ils sont aussi sous le charme du protégé de Kenan Sofuoglu.

A écouter les deux responsables de la firme Yamaha en Superbike, Toprak Razgatlioglu n’est pas seulement talentueux et véloce. Il jouit aussi d’un certain charisme. Le premier à s’en féliciter est celui qui l’a amené à se mettre derrière le guidon de la R1, et il s’agit d’Andrea Dosoli : « Kenan Sofuoglu a joué un rôle très important à cet égard. Nous nous sommes rencontrés plusieurs fois », se souvient Dosoli. « Nous avons suivi la carrière de Toprak pendant plusieurs années. Il a commencé à obtenir de bons résultats dans le championnat du monde Superbike ».

Puis il précise : « mais ce qui m’a le plus impressionné, c’est que lorsque nous nous sommes rencontrés pour la première fois, il a dit “Je veux aller chez Yamaha parce que je veux être champion du monde avec Yamaha“. Je me souviendrai toujours de ces mots. J’étais sûr à 100% que Toprak était le bon pilote pour nous. C’était d’autant plus significatif qu’il a remporté le titre au cours d’une saison si compétitive. Je ne sais pas comment le remercier, je ne trouve pas les mots. Je le félicite ».

Toprak Razgatlioglu auf dem Weg zum WM-Titel 2021

Toprak utilise des réglages étranges sur la Yamaha, mais cela fonctionne

Dosoli termine par cette phrase : « Toprak n’a commis aucune erreur et cela en dit long sur son talent ». Et on la retrouve étonnamment dans la bouche de Paul Denning : « Toprak a fait la différence en ne commettant aucune erreur ». Denning étant le team manager, il a vu certaines choses de plus près qui révèle un pilote pratiquement hors-norme : « Yamaha a fait confiance à Toprak. L’équipe lui a fourni ce qu’il souhaitait, même s’il s’agissait parfois de demandes inhabituelles. Parfois, il ne s’agissait que du choix des pneus. Mais il a toujours réussi à s’en sortir. Il utilise des réglages étranges sur la moto, mais cela fonctionne », s’étonne le team manager de Yamaha.

« Ses décisions en piste sont parfois peu conventionnelles, mais finalement, il n’a pas commis d’erreur » répète le Britannique qui se projette ainsi sur les prochaines années : « on a un contrat de deux ans avec Toprak. En 2022, il roulera ici, c’est certain. Pour 2023, nous devons encore attendre. S’il gagne à nouveau ici et que Yamaha veut le faire venir en MotoGP, alors tout est possible » reconnait Paul Denning.

Toprak Razgatlioglu auf dem Weg zum WM-Titel 2021

Tous les articles sur les Pilotes : Toprak Razgatlioglu