Jonathan Rea nous a montré en ce samedi après-midi ensoleillé du côté de Misano le genre de sauvetage auquel on s’était accoutumé en MotoGP avec Marc Marquez. Mais c’était dans le monde d’avant avec un officiel Honda en pleine forme. Reste qu’avec cette maitrise, l’officiel Kawasaki a admirablement préservé sa situation dans une course au titre en WSBK qu’il maîtrise déjà parfaitement…

Jonathan Rea a montré de quel bois il était fait dans cette première course du championnat WSBK à Misano. Au neuvième tour, et alors qu’il s’était détaché de la meute avec le futur vainqueur de la manche, soit l’officiel Ducati Rinaldi, il a manqué tout perdre en voyant l’avant de sa Kawasaki s’effondrer.

Mais l’Irlandais du Nord a su reprendre en main une situation qui semblait désespérée. Il a repris la piste pour finir troisième. Un moindre mal ! La figure est à voir en mettant le curseur de la vidéo résumant l’épreuve à 6’40…

Jonathan Rea : “j’ai eu plus de chance qu’autre chose”

Sur sa figure, l’officiel Kawasaki a commenté : « j’ai eu plus de chance qu’autre chose. Je n’ai jamais sauvé ces figures, donc je suis très heureux. D’habitude je ne dis pas que j’abandonne, mais cette fois j’étais à terre, j’ai équilibré avec la botte et avec le genou. C’est quelque chose que je ne fais pas souvent, mais j’ai réussi à sauver la chute. Quand je me suis retrouvé à l’extérieur, j’ai attrapé les freins et j’ai failli m’arrêter, mais j’ai eu de la chance ».

WSBK Misano Course 1 : Classement



Tous les articles sur les Pilotes : Jonathan Rea, Marc Marquez