En WSBK, le marché des transferts est tout aussi actif que celui du MotoGP et Kawasaki le démontre en faisant signer un de ses pilotes en vue de 2022. Et même au-delà. Le genre d’accord que l’on attendait avec Jonathan Rea mais c’est son équipier Alex Lowes qui, une fois n’est pas coutume, lui a fait les freins. Après les annonces de Toprak Razgatlioglu avec Pata Yamaha avec BRIXX WorldSBK et de Garrett Gerloff pour GRT Yamaha WorldSBK Team, Alex Lowes est le troisième pilote à dévoiler ses plans pour les saisons à venir dans la caégorie.

C’est officiel, Alex Lowes officiera encore sous les couleurs du Kawasaki Racing Team la saison prochaine en WorldSBK. Le frère jumeau de Sam qui évolue en Moto2 vient en effet de prolonger son contrat avec le Kawasaki Racing Team pour les saisons à venir. Après avoir signé un accord pluriannuel, le Britannique disputera sa troisième saison en tant que pilote officiel Kawasaki.

Alex Lowes est un fidèle des compétitions avec des sportives issues de la série. Il a fait ses débuts en WorldSBK en 2014 avec Suzuki et il s’est adjugé deux podiums lors de son année de rookie. Il est resté avec l’équipe Voltcom Crescent en 2015 et a de nouveau figuré parmi les trois premiers avant que le team rejoigne les rangs de Yamaha en 2016. Après quelques premières lignes et des Tops 5, les saisons 2017 et 2018 ont été marquées par plusieurs podiums jusqu’à son premier succès à Brno en 2018 (Course 2). Classé troisième au général en 2019, c’est en 2020 qu’il a décidé de passer chez Kawasaki après 17 podiums et une victoire pour le compte de Yamaha.

Deuxième de la Course 1 à Phillip Island, il s’est imposé lors de la Course 2 en tenant la dragée haute à son coéquipier Jonathan Rea. Depuis, Alex Lowes s’est hissé sur le podium à sept reprises en comptant ces trois arrivées dans le trio de tête de cette année.

« Je suis vraiment heureux de signer une nouvelle fois avec le Kawasaki Racing Team, l’équipe la plus performante de l’ère actuelle du WorldSBK », se réjouit Alex Lowes. « Après une première année étrange en raison de la situation mondiale et une saison si courte, ce fut une bonne chose que de commencer cette année sur des circuits différents et je comprends de mieux en mieux la moto. C’est aussi un peu frustrant parce que j’ai l’impression que nous avons démarré fort, mais les résultats ne sont pas vraiment ceux que nous aurions voulus. Nous avons beaucoup de potentiel et je suis toujours dans le Top 4 du Championnat, proche du podium, ce qui est l’objectif pour cette année. »

Alex Lowes

Kawasaki signe Alex Lowes pour deux ans de plus

« Je vais travailler dur au cours des prochaines semaines pour franchir une nouvelle étape et me battre régulièrement parmi les trois premiers. Honnêtement, je sens que c’est proche, donc avec cette équipe et tous ces gens autour de moi, avec les liens que nous avons tissés, tous les ingrédients sont réunis pour faire avancer les choses. Je suis heureux de rester dans l’équipe l’année prochaine, et je suis fier de la confiance que Kawasaki m’a témoignée. Dans notre métier, il y a beaucoup plus de choses qui se passent en coulisses en dehors ce que vous voyez sur la piste, donc je suis très content de ce nouvel accord avec le KRT. Un grand merci à tous ceux derrière ce projet, à Guim et Biel Roda, Steve Guttridge et tous les membres de KHI au Japon pour croire à nouveau en moi. »

Guim Roda, Team Manager du KRT, a lui aussi livré ses impressions : « Alex a commencé avec le KRT pendant la pandémie de COVID-19. Il a dû apprendre rapidement et se concentrer pour marquer des points au cours de ces trois premiers mois, ce qui n’était pas facile. Pour 2021, il a commencé la saison en force et nous œuvrons tous pour franchir ces étapes importantes afin d’améliorer la qualité de l’ensemble du package. Nous sommes très heureux de compter Alex parmi nous et il est très motivé pour poursuivre le projet KRT. Avec cet accord de deux ans, nous sommes convaincus que nous allons maintenant construire sur des bases solides pour mettre au point le package le plus performant avec son chef mécanicien Marcel Duinker, la Ninja ZX-10RR et l’ensemble de l’organisation KRT et lui-même. »

Alex Lowes



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Lowes