Jonathan Rea

Jonathan Rea a perdu en 2021 une couronne en WSBK qui était sienne depuis six saisons consécutives, et il a bien l’intention de la reconquérir cette année. Il faudra pour cela repartir dans un duel épique avec son successeur redoutable Toprak Razgatlioglu, un duel que beaucoup de leurs adversaires seront en mesure d’arbitrer, voire de tuer dans l’œuf. Pour donner du courage à son compatriote, puisqu’il est Irlandais du Nord, la famille royale britannique l’a adoubé de la belle distinction d’Officier de l’Ordre de l’Empire britannique, dont il est membre depuis 2017…

Jonathan Rea a été pour le moins sensible à cette reconnaissance : « c’est un grand moment pour moi et ma famille, qui sont toujours là pour me soutenir. Et cela se reflète dans toute l’équipe Kawasaki Racing, ainsi que dans le soutien de mes amis et fans du monde entier » a-t-il commenté avant de signaler avec le sourire : « c’est une excellente façon de commencer l’année ».

Le sextuple champion du monde de Superbike explique même : dans le News Letter du Royaume-Uni : « j’ai reçu des documents par la poste du Cabinet, me demandant si j’étais heureux de l’accepter ou de le rejeter, et bien sûr j’ai coché la case d’acceptation… ».

Jonathan Rea

En 2017, Jonathan Rea a dû convaincre Kawasaki pour avoir un jour de congé et se rendre à Buckingham Palace

Et d’autant plus qu’il entre dans l’histoire des siens dans cet empire britannique : « je n’aime pas les statistiques ou les récompenses. Mais la seule autre personne à laquelle je peux penser dans notre sport qui a un MBE et un OBE était Joey Dunlop, donc c’est incroyable et je suis en bonne compagnie ». Rea termine : « quand je suis allé à Buckingham Palace pour mon MBE en 2017, ce fut un événement extraordinaire et un moment déterminant dans ma vie. Mais pour être honnête, je n’ai jamais eu l’occasion d’en profiter car je faisais des essais en Espagne à l’époque. Mon équipe n’avait aucune idée de ce qu’était un MBE… Alors j’essayais de leur expliquer à quel point c’était important et qu’il me fallait un jour de congé pour aller le chercher ».

Nul doute que la leçon a porté depuis et que Jonathan Rea aura cette fois toutes les facilités de la part de son employeur pour aller honorer son rang comme le protocole l’exige.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jonathan Rea (@jonathan_rea)

Tous les articles sur les Pilotes : Jonathan Rea