De  / Corsedimoto.com

Dans la FP3 la pluie arrive et Jonathan Rea devient inattaquable. Les poursuivants dans le championnat du monde restent tous derrière, Scott Redding tombe.

La pluie est arrivée sur la piste du Superbike à Donington et Jonathan Rea est devenu le magicien de la pluie. Lors de la troisième séance d’essais, d’une durée de trente minutes seulement, le Cannibale réalise le meilleur temps, infligeant de gros écarts à tout le monde. En grande difficulté sont ses poursuivants dans le championnat du monde. Toprak Razgatlioglu a le huitième temps, presque quatre secondes derrière. Scott Redding en concède cinq et a même chuté vers la fin de la session. L’autre Ducati d’usine de Michael Rinaldi est également loin derrière, avec le seizième temps, à presque sept secondes de Rea.

Quelle pression !
La pluie, après un vendredi complètement sec, a plongé tout le monde dans la confusion, sauf le pilote qui, sans surprise, remporte le championnat depuis six longues années. Jonathan Rea a effectué un seul run de huit tours, améliorant progressivement sa limite, qui était inatteignable pour quiconque. La Kawasaki a calculé au millimètre près les réglages et les ajustements électroniques, à tel point que l’autre Ninja d’Alex Lowes est deuxième, à un peu plus d’une seconde du leader. Derrière les deux Kawasaki, les pilotes “amphibies” : Leon Haslam, sur une Honda, et Tom Sykes sur une BMW. Sur le mouillé, ils peuvent tous deux jouer pour le podium. Jonathan Rea avec cette FP3 a mis une pression énorme sur Toprak et Redding, tous deux appelés à résoudre rapidement une situation technique très difficile. Ils ont jusqu’à 15 heures aujourd’hui pour essayer d’y mettre un terme.

Chaz Davies roule malgré la douleur
Axel Bassani a été le Ducatista le plus rapide de cette FP3, signant un excellent sixième temps, même si nous parlons d’un retard de plus de trois secondes sur le premier. Le rookie de Vénétie devance Chaz Davies, qui souffre toujours des séquelles de sa blessure à l’épaule droite contractée à Misano. « Sur le mouillé, je souffrirai moins, dans ces conditions, ça pourrait être mieux pour moi », a commenté le Gallois. En plus de Scott Redding, qui a chuté à l’épingle de Melbourne, Jonas Folger a également chuté en début de séance, après une longue glissade à l’entrée de Coppice.

Pirelli propose de nouvelles solutions “pluie”.
Normalement, les équipes de Superbike n’ont qu’une seule option de pneu pluie, mais à Donington, il y en aura deux. En plus des gommes avant et arrière, on trouve la A0593 à l’avant, ce qui est une première : Selon les ingénieurs de Pirelli, elle devrait offrir plus d’adhérence. A l’arrière, on trouve également le X1251, que les pilotes ont déjà testé la saison dernière à Magny-Cours, en l’adoptant en bloc.

A 12:10 défi pour la Superpole
Le détenteur du record du tour sur le sec à Donington est Tom Sykes, qui est parti en tête à neuf reprises. En 2019, la dernière fois que le championnat du monde a couru sur le circuit d’East Midland, c’est le “bucheron” lui-même qui est parti devant tout le monde sur sa BMW. Sykes, qui s’amuse sur le mouillé, a gagné neuf fois ici.

 

samedi 3 juillet 2021

10h00-10h30  WorldSBK FP3

12 : 10-12 : 25 Superpole WorldSBK

15h00 WorldSBK course 1

dimanche 4 juillet 2021

10h00-10h15 Échauffement WorldSBK

12:00 Course WorldSBK Superpole

15h00 WorldSBK course 2

Lire l’article original sur Corsedimoto.com

 



Tous les articles sur les Pilotes : Jonathan Rea