Manuel Poggiali est un ancien pilote qui œuvre à présent au service de la cause Gresini dans le paddock. Comme tous les acteurs du monde des Grands Prix, il profite de la trêve estivale en ne manquant de faire son bilan de la première partie de saison. Une période où Fabio Quartararo apparait comme l’homme du moment. Mais il sait, de par sa propre expérience, que les choses ne sont jamais acquises dans ce milieu…

Manuel Poggiali est l’un de ceux du paddock qui peuvent évaluer la saison en cours à l’aune de leur propre expérience d’ancien pilote. De son box Gresini, il a bien sûr observé le solide parcours d’un Fabio Quartararo qui pointe aujourd’hui non seulement en tête du championnat mais aussi comme leader incontesté du clan Yamaha. En ce sens, et au vu de ses prestations, le Français montre plus de maturité et de sérénité que l’an dernier, ce qui le rend aussi plus redoutable.

Pour autant, l’essentiel serait-il déjà acquis ? Poggiali est loin de le penser. Sur Mowmag, il se souvient de sa propre situation, lorsqu’il était encore un pilote : « j’ai malheureusement l’expérience de pouvoir dire qu’il n’a pas encore gagné, ayant perdu un championnat du monde avec beaucoup de points après la trêve estivale ». Une période intéressante pour nos couleurs puisque c’était en 125, durant la saison 2002, avec le titre remporté par Arnaud Vincent

Il ajoute : « ce fut une période difficile de ma carrière, mais je dis cela parce que je veux qu’il soit clair que tant que les mathématiques ne vous donnent pas une certitude absolue, tout peut arriver. Il faut gagner son pain tous les jours, à chaque fois que l’on sort sur la piste et que l’on termine toutes les courses de la meilleure des manières. Et c’est le seul moyen d’essayer de remporter le titre ».

Manuel Poggiali : “Marc Marquez peut rouvrir le championnat pour Zarco”

Nous devons penser à une grille MotoGP aujourd’hui très encombrée et compétitive, où les écarts et les différences sont très réduits. Quartararo est certainement le pilote d’aujourd’hui, ou plutôt le package qu’il a créé avec l’équipe » dit l’Italien.  « C’est certainement celui qui a su le mieux s’exprimer ».

Poggialli termine : « le fait que Marc Marquez ait encore besoin de temps pour mieux récupérer est, je pense, un élément très important à considérer. Nous savons qui il est et il n’est pas à son apogée en ce moment, mais le temps est son allié. Je pense qu’il peut certainement inquiéter Fabio et lui enlever quelques points et un peu de sérénité. Et peut-être rouvrir le championnat du monde pour Zarco et les autres ».

Poggiali



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo, Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP