De Paolo Gozzi / Corsedimoto.com

Jonathan Rea a-t-il déjà renouvelé son contrat avec Kawasaki ? Guim Roda, le numéro un de Kawasaki, est sibyllin : « Nous travaillons sur une relation à long terme. » Comme Marc Márquez en MotoGP chez Honda.

Jonathan Rea partira-t-il ou restera-t-il ? En l’absence de véritables courses, l’attente du renouvellement du penta-champion avec Kawasaki fait parler les médias et les fans. La conclusion, cependant, semble évidente. En MotoGP, il y a plus de prétendants que de motos (et les meilleures équipes sont déjà complètes…), mais c’est encore pire en Superbike. Parce qu’il y aurait des places libres ici, mais il n’y a pas d’argent. Seule Honda (peut-être) pourrait se permettre d’égaler le 1,5 million que Jonathan Rea collecte auprès de Kawasaki. Mais au HRC, ils ont décidé de parier sur Álvaro Bautista, et signer le Cannibale serait comme allumer la mèche du baril de poudre. A moins d’un grand coup de théâtre, le numéro un restera là où il est. Et il y a de fortes chances que le renouvellement se fasse pour longtemps. Entre-temps, Kawasaki a annoncé la confirmation d’Alex Lowes. Le Superbike reprendra le 2 août à Jerez.

Guim Roda, responsable de la gestion sportive de Kawasaki, est de cet avis sur la question Jonathan Rea.

« Marc Márquez a renouvelé son contrat avec Honda HRC en MotoGP pour quatre années supplémentaires : il y a une logique. Jonathan Rea a 33 ans et depuis qu’il est avec nous avec le KRT, il a gagné cinq fois de suite et, à tout le moins, il veut en ramener trois de plus avant de quitter. Kawasaki Heavy Industries et Jonathan Rea s’efforcent certainement de rendre possible un accord à long terme. »

Imaginons que Jonathan Rea ne reste pas à sa place. Avez-vous déjà un plan “B” ?

« Pas de plan B. Notre objectif est Rea. »

Allez-vous annoncer l’équipe de 2021 à la reprise du Championnat du monde ?

« Nous l’espérons, mais ce n’est pas une priorité. »

D’ici au 2 août, combien de tests allez-vous faire ?

« Nous avons déjà prévu d’être à Misano (avec Ducati et d’autres équipes, ndlr) les 24 et 25 juin. Le mois suivant, les 8 et 9 juillet, nous tournerons à Montmeló. »

Kawasaki homologuera-t-il un nouveau modèle en 2021 ?

« C’est une décision que les Japonais doivent prendre. Nous ne savons pas. Nous faisons courir la moto sur circuit, et nous ferons en sorte que celle qu’ils nous donneront aille le plus vite possible. »

L’équipe du championnat du monde va-t-elle à nouveau gérer les 8 heures de Suzuka ?

« Oui. Pour cette saison également, Kawasaki a décidé d’utiliser le projet KRT WorldSBK pour soutenir l’opération 8 Hours. Dans les box de Suzuka (1er novembre, ndlr), vous verrez un mélange de personnel du KRT en plus des techniciens de Kawasaki Heavy Industries. »

Les tests à 8 heures sont limités. Comment vous vous organisez ?

« Nous travaillons à l’organisation de deux sorties, mais le plan opérationnel et les dates restent à confirmer. »

N’oublions pas qu’il n’y a pas que le Superbike mondial en vue. Kawasaki essaiera également à remporter les 8 heures de Suzuka pour la deuxième année consécutive, avec une équipe composée de Jonathan Rea, Alex Lowes et Xavi Fores.

Lire l’article original sur Corsedimoto.com

Paolo Gozzi