Kenan Sofuoglu est un manager comblé. Exigeant au point qu’il était surnommé « Kenan le terrible » lorsqu’il dominait en tant que pilote la catégorie Supersport, le Turc n’a pas le compliment facile mais il a toutes les raisons de n’être pas peu fier de son compatriote à présent Champion du Monde de WSBK. Une icône nationale est née qu’il saura aussi utiliser pour porter haut les intérêts de son sport dans sa nation. Cela passera sans doute par un Grand Prix de Turquie et un Razgatlioglu en MotoGP. Mais chaque chose en son temps. Et Sofuoglu assure que son pilote en a devant lui, tellement son talent est grand…

Kenan Sofuoglu a eu droit aux sarcasmes d’Aleix Espargaró lorsque le Turc a soutenu son compatriote et pilote Denniz Öncü sanctionné de deux Grands Prix de suspension à la suite de l’accrochage en Moto3 au Grand Prix d’Austin. Mais il en a cure et cela se réglera sans doute plus tard, lorsque la question de l’accession en MotoGP du diamant de sa parure qu’est Toprak Razgatlioglu se posera. Car Sofuoglu s’occupe aussi des intérêts des frères Öncü.

En attendant, la consécration a eu lieu en Superbike et le bonheur n’est pas feint : « j’ai remporté le championnat du monde Supersport pour la Turquie, mais la Turquie a besoin d’un champion Superbike. Et c’est Toprak ». Et il ajoute : « je savais qu’il était un futur champion du monde. Je veux le rendre plus grand que je ne l’étais ». L’implication nationale et politique a toujours été dans la démarche de Sofuoglu, actuellement député, à l’égard de ses jeunes compatriotes. Et c’est à ce point revendiqué que c’en est à la fois inédit et troublant.

Kenan Sofuoglu

Kenan Sofuoglu : “Toprak est beaucoup plus fort que moi

Mais qui est Toprak Razgatlioglu ? Kenan Sofuoglu fait les présentations sur Speedweek : « Toprak est une personne très calme, avec les deux pieds sur terre. Il ne devient pas fou et il est aussi très gentil. Et c’est un pilote très fort. J’ai beaucoup de chance de pouvoir travailler avec lui. Tout ce dont on parle, il peut le mettre en pratique sur la piste ».

Et il ajoute : « Toprak est beaucoup plus fort que moi. Il a tellement de talent et de force qu’il a de nombreuses années devant lui au sommet. Il a remporté le championnat du monde de Superbike dès sa quatrième saison, il a une bonne dizaine d’années devant lui ». Nous voilà prévenus.

Kenan Sofuoglu

 




Tous les articles sur les Pilotes : Toprak Razgatlioglu