Le jour de ses 25 ans, le pilote turc a profité d’une chute du poleman Scott Redding dans le premier virage pour décrocher une 12e victoire cette saison, et faire le break au championnat vis-à-vis de Jonathan Rea.

A l’instar de la catégorie Supersport quelques instants plus tôt, le Superbike a offert un cavalier en solitaire de la part de son vainqueur, en la personne de Toprak Razgatlıoğlu. Le pilote turc, qui avait dominé l’intégralité des séances d’essais libres plus tôt dans le weekend, avait dû plier en qualifications face à un surprenant Scott Redding, auteur de sa première Superpole de la saison.

Mais le pilote Ducati n’a pas profité longtemps en course de sa position avantageuse sur la grille, chutant à la réaccélération du premier virage après avoir laissé Razgatlıoğlu le soin de réaliser le holeshot. L’ancien pilote MotoGP a tout de même eu la possibilité de reprendre la piste et d’entamer par la suite une belle remontée, qui l’a finalement mené jusqu’en neuvième position.

 

 

Pour le reste, c’est à un véritable récital que s’est livré Razgatlıoğlu une fois en tête. Le Turc n’a pas laissé sa part au chien, n’étant jamais inquiété par Jonathan Rea, pourtant auteur d’un sublime envol depuis la cinquième place sur la grille et qui s’est emparé de la deuxième position dès les premières encablures.

Récapitulatif des résultats de l’édition 2019 :

WSBK Superbike San Juan Octobre 2019 Octobre 2021
FP1 1’45.191 Álvaro Bautista 1’38.524 Toprak Razgatlıoğlu
FP2 1’43.614 Álvaro Bautista 1’37.872 Toprak Razgatlıoğlu
FP3 1’39.651 Toprak Razgatlıoğlu 1’37.239 Toprak Razgatlıoğlu
Superpole 1’40.771 Álvaro Bautista 1’37.617 Scott Redding
Course 1 Bautista, Rea, Razgatlıoğlu Razgatlıoğlu, Rea, Rinaldi
Warm up 1’37.784 Jonathan Rea
Course Superpole Rea, Bautista, Razgatlıoğlu
Course 2 Rea, Davies, Razgatlıoğlu
Record 1’37.784 Jonathan Rea

Rea impuissant face à la maîtrise de Razgatlıoğlu

Mais le pilote Kawasaki n’a pu que s’incliner face à un adversaire plus fort, rendant plus de cinq secondes à son adversaire sous le drapeau à damier, ainsi que cinq nouveaux points au championnat. Ce sont en effet désormais 29 unités qui séparent les deux hommes au sommet de la hiérarchie, un delta qui met à l’abri le pilote Yamaha en cas d’écart sur une course donnée.

Derrière les deux hommes, Michael Ruben Rinaldi a assuré du côté de chez Ducati pour monter sur la troisième marche du podium. Un résultat qui n’était pas gagné d’avance pour l’Italien, qui a su mener une course d’attaque pour se défaire un à un de ses adversaires, et notamment d’Alex Lowes et Axel Bassani, longtemps en contentieux pour le gain de la troisième place.

 

Belle remontée de Redding

Ces derniers complètent le top 5 à l’arrivée, devançant Michael van der Mark à la sixième place, ainsi que Garrett Gerloff et Andrea Locatelli. On retrouve ensuite Redding à la neuvième place, après une formidable remontée qui sera sans doute source de regrets pour l’Anglais compte tenu de son incroyable rythme de course.

Leon Haslam boucle quant à lui le top 10, devant Tito Rabat, Chaz Davies et Eugene Laverty. Leandro Mercado est le pilote local le mieux classé mais n’est pas parvenu à inscrire de point, avec une 16e position sous le drapeau à damier, juste devant le Français Christophe Ponsson. On notera enfin l’abandon sur chute d’Álvaro Bautista dans le troisième tour.

 

Superbike San Juan – Course 1 :

Crédit classement : WorldSBK.com