A partir de 10 heures ce mardi matin, une fois le brouillard dissipé, le circuit de Jerez a accueilli pour deux journées d’essais trois équipes d’usine et une petite douzaine de pilotes impliqués dans le championnat WorldSBK Superbike.

Ont ainsi été présents sous un beau soleil andalou les teams Kawasaki Racing Team WorldSBK avec Jonathan Rea et Alex Lowes, PATA YAMAHA WorldSBK Official Team avec Toprak Razgatlioglu et Andrea Locatelli, HRC Honda avec Álvaro Bautista et Leon Haslam, mais aussi GRT Yamaha WorldSBK Junior Team avec Garrett Gerloff et Kohta Nozane, Kawasaki Puccetti Racing avec Lucas Mahias, ORELAC Racing VerdNatura avec Isaac Viñales ainsi que OUTDO Kawasaki TPR avec Loris Cresson.

On a également noté la présence intéressante de Stefan Bradl au guidon de sa Honda RC213V, ce qui ne manquera pas d’alimenter les comparaisons…

Ce matin, dès l’ouverture de la piste, c’est bien le sextuple Champion du Monde en titre qui a montré l’exemple, en alignant une dizaine de tours afin d’inscrire une première référence très provisoire en 1’44.202.

Pour rappel, Jonathan Rea avait établi le record de la piste en 1’38.247 l’année dernière en Superpole.

La première offensive du Britannique sur le nouveau moteur Kawasaki (qui tourne 500 tr/mn plus vite) n’allait donc pas perdurer très longtemps et, effectivement, Álvaro Bautista inscrivait 1’41.604 quelques minutes plus tard.

Ce chrono déjà plus consistant était toutefois effacé par Stefan Bradl peu avant 11h30 au guidon de sa MotoGP : 1’39.618, après la réouverture de la piste suite à un problème d’une Kawasaki officielle.

Cela nous a donc contraint à vérifier le record dans cette catégorie, qui est officiellement détenu par Maverick Viñales en 1’36.584 depuis cette année.

Il y avait donc de la marge et les chronos sont descendus cet après-midi, d’une façon logique après la dissipation de l’humidité matinale.

En tête de classement, Stefan Bradl a fait son meilleur temps peu après 16h30, en 1’38.562. Le pilote Honda a aligné 63 tours au guidon d’une RC213V noire mais ne peut prendre aucun risque, étant donné qu’il participera également au Grand Prix du Portugal ce weekend : Programme plus que chargé pour l’Allemand !

Derrière, à une seconde pile, on trouve un Garrett Gerloff encore tout auréolé de sa prestation en MotoGP. Le pilote américain dispose d’une Yamaha plus performante que la R1 2019 avec laquelle il a roulé cette année sous les couleurs du GRT Yamaha WorldSBK Junior Team. Pour ces essais, il dispose également d’une 2020 et sera doté d’une 2021 la saison prochaine.

Jonathan Rea s’est montré prudent ce matin, bien que le plus prompt à aligner les tours dès l’ouverture de la piste. Le Britannique dispose du nouveau moteur Kawasaki 2021 alors que sa partie-cycle ne semble pas présenter de différences notables avec le modèle actuel.

Toprak Razgatlioglu s’est montré lé plus assidu, avec 84 tours effectués aujourd’hui. Différents essais étaient à l’ordre du jour, dont des étriers Brembo.

Le premier rookie est Andrea Locatelli, à deux secondes du temps de la MotoGP, et donc une seconde du meilleur temps des Superbike : Début prometteur pour l’Italien !

A l’inverse, débuts prudents pour Kohta Nozane, champion du Superbike japonais en titre.

Même programme demain, de 10 à 18 heures.

LIVE TIMING

Crédit photos : WorldSBK.com



Tous les articles sur les Pilotes : Garrett Gerloff, Stefan Bradl