Que penser du projet CBR1000RR-R lancé par Honda en WSBK ? Pour le moment, pas grand-chose. Un meeting à Phillip Island comme trois tests n’ont franchement pas convaincu et les pilotes Leon Haslam comme Alvaro Bautista subissent en faisant ce qu’ils peuvent tout en étant politiquement correct. Même si comparaison n’est pas raison, on ne peut s’empêcher de rapprocher les débuts hésitants de la Fireblade avec ceux triomphants de la Panigale V4R qui, en 2019, a remporté d’entrée des victoires. Bautista était à son guidon et il a changé pour rejoindre le premier constructeur mondial à la puissance de feu supérieure. Mais les derniers essais à Barcelone ont montré qu’elle restait théorique…

La seconde journée des tests du WSBK à Barcelone a été certes animée par les performances convaincantes de Jonathan Rea et la vélocité de Scott Redding. Mais elle a aussi été marquée par des troupes Honda cloisonnées dans leur stand durant la matinée. Le retour du confinement ? Pas vraiment. En revanche, les ingénieurs japonais, depuis Tokyo, n’avaient pas donné l’autorisation de prendre une piste qui était alors propice pour défier le chrono…

« Les ingénieurs de HRC ne sont pas là » a expliqué Baustista. « Et ils devaient analyser toutes les données collectées hier. Il y avait quelques petits problèmes qui devaient être résolus et jusqu’à ce que nous ayons leur ok, nous avons gardé les motos à l’arrêt. Ce matin nous attendions l’autorisation du Japon. Le HRC fonctionne de cette façon ».

« Honda ne peut pas gagner pour le moment »

Philosophe, il ajoute : « je pense que ce fut une matinée tout aussi productive car ils ont réussi à résoudre certains problèmes. Je dirais que c’était productif hors-piste et pas sur la piste.  Les ingénieurs HRC sont très sérieux et jusqu’à ils ne sont pas convaincus à 100% que tout va bien, ils ne vous laisseront pas partir. Surtout parce qu’ils ne sont même pas là, peut-être que s’ils avaient été là, ils auraient donné leur accord pour sortir sur la piste. Mais ils voient les choses différemment de chez eux quant à la façon dont nous faisons ici ».

« Ce sont juste des tests, j’espère que quelque chose ne se passera pas comme ça pendant un week-end de course termine l’Espagnol. « Heureusement, nous aurons un autre test à Aragon la semaine prochaine, et il y aura des ingénieurs HRC qui nous rejoindront. Ils apporteront beaucoup de nouveautés pour essayer de développer la moto, donc je suis confiant en vue de ce test. Nous verrons comment nous pourrons progresser et si notre niveau à Jerez sera mieux que ce que nous avons vu en Australie ».

Et qu’en dit son coéquipier Leon Haslam ? Sur les mêmes ondes de GPOne, il se montre plus direct : « Honda ne peut pas gagner pour le moment ».

 



Tous les articles sur les Pilotes : Alvaro Bautista