Se faire percuter en début de course et conséquemment chuter n’a jamais fait plaisir à personne. Mais quand en plus, c’est par son coéquipier, il y a de quoi s’énerver. Scott Redding a ainsi vidé son sac après le Grand Prix d’Aragon.

Lors du premier tour, le Britannique a été percuté par son coéquipier italien dans le virage 12, ce qui a sonné le glas de l’équipe Pramac Ducati. Redding terminait 19e et dernier après être reparti suite à sa chute, alors que Danilo Petrucci finissait antépénultième après avoir été pénalisé d’un ride through (passage par la voie des stands, à 60 km/h).

« Nous avons eu quelques contacts rapprochées, mais ce n’est pas la première fois qu’il a fait tomber quelqu’un ou que quelqu’un se plaint de lui parce qu’il est dangereux, constatait Redding. Il porte ses attaques très tard et très profond, comme avec Laverty au Red Bull Ring. Ce dépassement était complètement impossible, et ce fut la même m…  qu’aujourd’hui.

 « Pour moi les pilotes peuvent être proches en compétition, et vous pouvez avoir des contacts, mais quand vous faites tomber quelqu’un, c’est trop. Bien sûr, il va dire qu’il avait un problème, parce qu’il ne va pas admettre qu’il a fait une erreur. Si vous avez un problème de frein moteur, alors vous prenez un peu de recul, surtout comme là dans le premier tour de la course. Oui, il a été pénalisé, mais deux fois en cinq courses ça veut dire quelque chose ».

Petrucci expliquera plus tard que le contact a été causé par un problème de frein moteur qui a fait qu’il était difficile de juger de la vitesse d’entrée correcte en virage. Il était très désolé après la course, admettant que la faute était sienne. « Je suis désolé pour lui, et je ne cherche pas d’excuses. C’était de ma faute. Je ne sais pas pourquoi il a chuté sur le vibreur alors qu’il tournait, mais je suis vraiment désolé. C’est la deuxième fois cette année, et ça ne m’était jamais arrivé auparavant. Il est très en colère, et il a raison de l’être parce que j’ai ruiné sa course. »

Source : MCN

 

Tous les articles sur : Danilo Petrucci, Scott Redding