Cette conférence pré-événement de l’édition 2017 du Grand Prix d’Argentine réunissait Maverick Viñales (SPA-Yamaha), Andrea Dovizioso (ITA-Ducati), Valentino Rossi (ITA-Yamaha), Marc Marquez (SPA-Honda), Aleix Espargaro (SPA-Aprilia) et Scott Redding (GBR-Ducati).

Comme à notre habitude, nous vous proposons une traduction intégrale “brute” des propos de Maverick Vinales, sans aucune mise en forme ou déformation journalistique.


” Ici, en Argentine, disons que nous repartons de zéro. Nous connaissons la piste mais je n’ai jamais essayé avec la Yamaha. Quoi qu’il en soit, je sais que la moto est bonne ici. Le circuit correspond plutôt bien à mon style de pilotage et je suis assez confiant de pouvoir être fort durant ce week-end. Nous devons essayer de ne commettre aucune erreur, essayer d’être devant et de faire de notre mieux. “

La piste est différente de celle du Qatar, évidemment durant la journée et, espérons-le, sur le sec…

” Oui, espérons que cela soit un week-end normal. Nous voulons travailler et arriver à 100 % pour la course. Nous avons été sur de nombreux circuits et je me suis senti fort sur chaque piste, et j’espère donc sentir la même chose ici et pouvoir donner mon meilleur. Je pense que nous avons la chance de pouvoir encore faire une course incroyable et on va essayer. ”

On a vu neuf vainqueurs en 2016 et cela pourrait être pareil, après ce que l’on a vu au Qatar…

” Oui, exactement pareil, mais c’était une course folle au Qatar qui a démarré avec Johann et qui a vu beaucoup de bagarres. Mais quoi qu’il en soit, nous espérons que cela puisse être également amusant ici et procurer un bon spectacle pour tous. ”

C’est la première fois ici avec une Yamaha : quels réglages allez-vous utiliser ? Ceux de Lorenzo, ceux du Qatar ou ceux de Valentino ?

” Nous allons démarrer avec nos propres réglages de course. Nous connaissons les réglages qui fonctionnent et au final, à la fin du week-end, vous avez beaucoup modifié la moto, mais pour commencer, nous allons le faire avec nos propres réglages de course qui, au minimum, sont bons, et avec lesquels je suis en confiance et je peux attaquer. Puis, nous verrons quelle direction essayer, mais pour le moment nous utiliserons les réglages normaux que j’ai utilisés au Qatar. ”

Question Média Social (nouveauté):  vous parlez-vous à vous-même pendant la course, sous votre casque ?

” Bien sûr. Vous savez au Qatar, j’ai passé tout le temps à me parler en me disant reste calme, ne te presse pas. Vous devez ramener la moto jusqu’à l’arrivée et essayer d’être en tête, donc vous parlez, vous pensez, et c’est important que vous pensiez sur la moto car vous devez décider de nombreuses choses. Peut-être que pour les autres ce n’est pas normal, mais pour moi je parle beaucoup (rires). “

Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP