En lisant régulièrement nos colonnes, vous connaissez déjà l’essentiel de ce qui s’est passé le week-end dernier, concernant l’actualité en général et Johann Zarco en particulier. Mais comme vous pouvez le constater au quotidien, nous nous faisons un devoir, aussi souvent que possible, de produire de la « vraie matière exclusive» plutôt que de baser notre activité sur une seule traduction toujours approximative d’articles provenant de la presse étrangère.

C’est dans cette optique que nous vous offrons très régulièrement des scoops, des interviews, des articles techniques et des reports intégraux des déclarations des pilotes. Et c’est bien sûr dans cette dernière catégorie, parfois fournie, parfois plus concise, que figure notre série quotidienne des débriefing “bruts et à chaud” de Johann Zarco avec, aujourd’hui, ses déclarations à l’issue du Grand Prix d’Argentine prononcées en anglais dans l’hospitality du team Monster Yamaha Tech3.


Johann Zarco: “Je suis très heureux de cette cinquième place. Je suis classé deux places de mieux car Márquez et Dani ont chuté, mais quoi qu’il en soit, j’ai été en mesure de me battre. Partir de la 14e position est difficile, tout comme être en paquet à plus de 300 km/h. Mais j’ai pu le gérer car mon feeling était bon sur la moto. Je connaissais mon point faible et, néanmoins, j’ai dit au team ” je préfère gérer ce point faible et avoir un bon feeling partout ailleurs “. J’étais content de me battre, en gérant bien, puis en faisant ma course quand je suis arrivé quatrième. Je me suis battu avec Bautista, il a pris cette position et il avait un meilleur rythme que moi et je n’ai pas pu le suivre. J’ai vraiment essayé, mais je n’ai pas pu. Donc en essayant de le suivre, j’ai pu sauver cette cinquième place, et après le Qatar où c’était bon pour la confiance de bien partir et diriger la course, il était également important de contrôler son mental et de finir cette course, car finir la course est également bon pour la confiance. Je l’ai fait, et je l’ai fait d’une bonne façon, donc je suis simplement heureux. Nous travaillons bien avec l’équipe et nous connaissons notre point faible : nous avons juste besoin de temps pour le régler.”

Quel est votre point faible ?

Je pense que mon point faible réside dans la traction en sortie de virage. Je peux être très bien au freinage, en entrée de virage, en vitesse de passage, mais je perds trop de temps à la remise des gaz, donc nous travaillerons là-dessus et trouverons.

Avez-vous pu apprendre quelque chose ?

“Oui ! Partir 14e est une autre expérience et être capable de contrôler votre motos et de dépasser les autres, en essayant de ne pas les toucher car quand vous doublez vous pouvez parfois toucher celui devant vous. Donc, j’ai pris du temps contrôler cela en Moto2 et j’ai besoin de temps pour le contrôler aussi en MotoGP. Aujourd’hui a été positif mais nous continuons à travailler car c’est la seule façon de progresser.”

Vous avez choisi d’utiliser un pneu arrière dur…

“J’ai utilisé l’arrière dur car c’est celui avec lequel j’avais le meilleur feeling et c’était le plus sûr pour nous. Je pense que c’était un bon choix car j’ai bien pu gérer ce pneu. Cela a peut-être été un peu difficile pendant les deux derniers tours, mais la cinquième position était assurée même si Jonas revenait vite. C’était assez pour moi.”

On voyait votre pneu arrière fumer à l’accélération. Quand cela arrive, l’adhérence est toujours là ?

“L’objectif était de me battre et de suivre les autres, donc, fumée ou pas, je voulais juste attaquer.”

Classement :

1. Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 41m 45.060s
2. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 41m 47.975s
3. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 41m 48.814s
4. Alvaro Bautista ESP Aspar MotoGP Team (Desmosedici GP16) 41m 51.583s
5. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 42m 0.564s
6. Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 42m 3.301s
7. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Racing (Desmosedici GP17) 42m 5.106s
8. Scott Redding GBR Octo Pramac Racing (Desmosedici GP16) 42m 10.540s
9. Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 42m 10.725s
10. Karel Abraham CZE Aspar MotoGP Team (Desmosedici GP15) 42m 11.463s
11. Loris Baz FRA Reale Avintia Racing (Desmosedici GP15) 42m 12.012s
12. Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 42m 26.935s
13. Hector Barbera ESP Reale Avintia Racing (Desmosedici GP16) 42m 27.830s
14. Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 42m 28.145s
15. Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 42m 28.512s
16. Andrea Iannone ITA Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 42m 31.279s

Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Monster Yamaha Tech3