A la fin d’un Grand Prix très spectaculaire, le leader du Championnat du Monde a distancé ses rivaux sans rémission quand il l’a voulu, à 5 tours de la fin. S’extrayant du peloton au vingt-troisième tour avec 0.6 d’avance, il creusait un écart ensuite de 0.8 lors de la boucle suivante, puis de 1.9 et ce 2.1 avant de franchir l’arrivée avec une avance de 1.7.

Quand Marquez a décidé de partir, personne n’a pu le contrer et les trois Yamaha de Valentino Rossi, Maverick Vinales et Johann Zarco n’ont pu se disputer entre elles que la deuxième marche du podium. « L’homme le plus fort a gagné, ou plutôt Marquez, il est au-dessus de tout le reste », a estimé Carlo Pernat.

« Il a gagné à la fin d’une course incroyable, il aime se battre et ne s’est pas retenu en Australie non plus. Quand il a réalisé que les choses devenaient dangereuses, il est parti seul devant. Le championnat est désormais pratiquement un fait accompli. »

Il y a eu beaucoup de bagarre à Phillip Island, peut-être parfois un peu trop selon Pernat : « C’est très dangereux, les nouveaux venus semblent créer des problèmes, Zarco par exemple. Heureusement, nous voyons toujours de bonnes courses en Australie. Je suis seulement désolé que ce championnat semble finir tôt, bien que j’espère que le titre ne sera pas décidé avant Valence.  

« Il reste que Marquez dispose désormais d’un avantage significatif sur lequel s’appuyer, dommage pour Ducati. 2017 a néanmoins été une année merveilleuse pour les gars en rouge, et tout le mérite leur en revient. » 

«  Dovizioso et Ducati ont échoué. Andrea n’aime pas vraiment la piste australienne, mais était motivé après sa victoire au Japon. Certains problèmes d’adhérence ont surgi pendant le week-end et ceux-ci ont pesé lourdement dimanche. »

Un des points positifs du week-end a été la belle performance d’Andrea Iannone à bord de la Suzuki : « C’était comme voir l’ancien Iannone  – se souvient Pernat – mais le chemin de la progression est encore long et nous devrons attendre 2018 avant de voir quelque chose de grand. »

Photo © Repsol Media

Source : Riccardo Gugliemetti pour gpone.com

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :