Si la piste autrichienne était promise à une démonstration Ducati en arrivant sur le Red Bull Ring, c’était pourtant un Marc Marquez triomphant qui pointait, en ce dimanche après-midi, en tête de la grille de départ en Styrie. Le Champion du Monde en titre et leader du général est maintenant à la tête d’un record de 70 positions de pointe dans sa carrière. De même, il vient d’enchaîner deux victoires, ce qui ne lui était plus arrivé depuis la saison passée avec Aragón suivi du Japon. L’officiel Honda a le vent en poupe et ce ne sont pas deux Ducati à ses côtés sur la première ligne et le meilleur temps de Dovizioso lors du warm-up de ce matin qui était de nature à le déstabiliser.

Et pour bien saisir sa détermination voici le tableau qui en dit plus long que les discours.

 

#AustrianGP MotoGP™ 2016 2017
FP1

1’25.866 Maverick Vinales (voir ici)

 1’24.631 Hector Barbera (voir ici)
FP2

1’23.617 Andrea Dovizioso (voir ici)

 1’24.046 Andrea Dovizioso (voir ici)
FP3

1’23.327 Andrea Iannone (voir ici)

 1’23.459 Marc Marquez (voir ici)
FP4

1’23.796 Andrea Dovizioso (voir ici)

 1’24.180 Marc Marquez (voir ici)
Qualification 1

1’23.961 Eugene Laverty (voir ici)

 1’23.754 Danilo Petrucci (voir ici)
Qualification 2

1’23.142 Andrea Iannone (voir ici)

 1’23.235 Marc Marquez (voir ici)
Warm up

1’23.953 Andrea Iannone (voir ici)

 1’23.979 Andrea Dovizioso
Course

Iannone, Dovizioso, Lorenzo (voir ici)

Record

1’23.142 Iannone 2016

 

Reste, qu’une fois encore, c’était le choix des pneumatiques qui allait se révéler essentiel pour la suite des événements. Les séances d’essais passées, depuis vendredi en Autriche, avaient plus donné des tendances que des certitudes. Mais, cette fois, c’était bel et bien l’heure de se décider. Pour une piste sèche et chauffée à 39°.

Et des choix, il y en a eu: medium dur pour Marquez, Rossi, Vinales et Pedrosa, medium tendre pour les deux Ducati de tête et Folger, et carrément un couple de tendre pour Zarco !

Le départ était l’apanage d’un Lorenzo déterminé devant Marquez et Dovizioso mais Rossi pointait déjà quatrième et s’en prenait d’entrée à la Ducati frappée du 4. Vinales, Pedrosa et Zarco suivaient. Le perdant était Petrucci qui glissait onzième, juste devant Kallio, premier des trois KTM.

Pol Espargaro rentrait au stand au moment ou Vinales tentait de prendre l’avantage sur son équipier. En vain. Il écartait même à un virage et perdait deux positions. Folger retournait au box et jetait l’éponge.

 

Après cinq tours, Lorenzo menait toujours la danse mais Marquez commençait à grappiller sa légère avance avec Dovizioso dans son sillage. Rossi gardait le contact et Zarco cravachait pour rentrer dans le groupe. Petrucci rejoignait son box. Pedrosa et Vinales étaient sixième et septième à plus de sept dixièmes de Por Fuera leader.

Dovizioso prenait l’avantage sur Marquez et Kallio, en pneus medium dur, cravachait sa RC16 pour entrer dans le top 10, derrière Iannone et Loris Baz équipé en tendre medium.

Après neuf tours, Lorenzo tenait toujours bon alors que Marquez récupérait la place de second à Dovizioso. Deux tours plus tard, au virage 3, le Majorquin virait large et Marquez s’engouffrait en même temps que Dovizioso, mais c’est la Honda qui prenait le commandement quelques mètres plus loin.

Dans le même temps, Zarco attaquait Rossi mais c’est Pedrosa qui en profitait ! Rossi sortait ensuite un peu large et tombait à la septième place juste derrière son équipier. Quelle course !

Derrière, c’est Baz qui menait avec autorité le second groupe devant Bautista et un Kallio étincelant avec la KTM. A dix tours du but, un duo se détachait en tête composé de Marquez et de Dovizioso tandis que Lorenzo contenait Pedrosa. Zarco, Vinales et Rossi lâchaient prise. Au virage 3, Marquez faisait une erreur, dont se réjouissait Dovizioso pour se saisir des commandes. Pedrosa mettait au pas Lorenzo.

Deux tours plus tard, Marquez reprenait son bien tandis que le rythme de Pedrosa, débarrassé de Lorenzo, laissait espérer l’arrivée d’un troisième larron pour la victoire. Miller chutait au virage 9. Un trio qui se constituait en tête à la faveur d’une bataille de tous les instants déclenchée entre Dovizioso et Marquez qui décidaient de se rendre coup pour coup à sept tours du but.

Mais à trois tours du drapeau à damiers, c’est bien entre les survoltés Dovizioso et Marquez que le succès allait se décider. Dans un dernier tour électrique, Dovizioso mettait Marquez au pas en repoussant ses violents assauts et remportait sa troisième victoire de l’année.

Pedrosa est troisième, Lorenzo, Zarco et Rossi suivent et Bautista mène le reste du peloton. Baz et Kallio complètent le top 10.

AustrianGP MotoGP Course: Classement

1 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati 39’43.323
2 93 Marc MARQUEZ Honda +0.176
3 26 Dani PEDROSA Honda +2.661
4 99 Jorge LORENZO Ducati +6.663
5 5 Johann ZARCO Yamaha +7.262
6 25 Maverick VIÑALES Yamaha +7.447
7 46 Valentino ROSSI Yamaha +8.995
8 19 Alvaro BAUTISTA Ducati +14.515
9 76 Loris BAZ Ducati +19.620
10 36 Mika KALLIO KTM +19.766
11 29 Andrea IANNONE Suzuki +20.101
12 45 Scott REDDING Ducati +25.523
13 41 Aleix ESPARGARO Aprilia +26.700
14 17 Karel ABRAHAM Ducati +27.321
15 35 Cal CRUTCHLOW Honda +28.096
16 42 Alex RINS Suzuki +32.912
17 8 Hector BARBERA Ducati +34.112
18 38 Bradley SMITH KTM +36.423
19 53 Tito RABAT Honda +42.404
20 22 Sam LOWES Aprilia +52.492
Not Classified
43 Jack MILLER Honda 9 Laps
9 Danilo PETRUCCI Ducati 22 Laps
94 Jonas FOLGER Yamaha 25 Laps
44 Pol ESPARGARO KTM 26 Laps

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :