Après avoir brillé sous les feux de la rampe en MotoGP, le manufacturier nippon a choisi l’endurance pour entretenir son image sportive. Il a annoncé ses ambitions élevées en fournissant la Yamaha d’usine et une Honda semi-officielle en Championnat du Monde.

Bridgestone a déjà été présent dans le passé dans cette discipline, en particulier lors des 8H de Suzuka. En mondial, il a fourni le GMT 94 lors de la saison 2010, mais a semblé trop occupé alors par le MotoGP et la F1 pour pouvoir se consacrer pleinement à l’endurance.

Pour Bridgestone, revenir au sommet dans le domaine sportif n’est pas si facile en 2017, car les principaux championnats ont déjà un fournisseur de pneumatiques exclusif. Bridgestone a donc accepté la difficulté en s’engageant dans le seul grand championnat encore ouvert à tous les fournisseurs : l’endurance.

Pour espérer obtenir de bons résultats, il faut s’associer à de bonnes équipes. La première est le YART qui représente officiellement Yamaha (en compagnie du GMT 94). Anciennement Yamaha Austria Racing Team –d’où ses initiales – l’équipe de Mandy Kainz est désormais baptisée « YART Yamaha Official EWC Team » et peut compter cette année sur Marvin Fritz, Kotha Nozane, Broc Parkes et Max Neukirchner.

20170125boldor_damian_1485310284

 

Le F.C.C. TSR Honda Team s’est fait connaître en France avec une belle troisième place obtenue aux 24H du Mans l’année dernière (avec Watanabe, Techer et Cudlin) après avoir été en tête à la fin de la première heure. Mais ses plus grandes victoires ont été remportées aux 8 Heures de Suzuka, en 2012 avec Jonathan Rea,  Tadayuki Okada et Kousuke Akiyoshi, et en 2011 avec Kousuke Akiyoshi, Ryuichi Kiyonari et Shinichi Ito, après 2006 avec Takeshi Tsujimura et Shinichi Ito. Toujours sur Honda. Pour cette saison, ses pilotes sont Damian Cudlin, Alan Techer et Gregg Black.

fcc-tsr-honda-bridgestone

16463665_10154639504119821_4601031053726190866_o

Tous les articles sur les Pilotes : Alan Techer

Tous les articles sur les Teams :