107, c’est le nombre de jour qu’Alexis Masbou aura dû attendre avant de retrouver la piste ! Une longue période donc et une rentrée des classes enthousiasmante puisqu’en 2016, l’albigeois est devenu le fer de lance du projet Peugeot en Moto3.

Et c’est à Jerez, sous le soleil, que la MGP30 a eu l’occasion d’enregistrer ses premiers tours de roue.

Des débuts encourageants, de nombreux kilomètres couverts et un premier travail de fond intéressant et primordial dans une course à la compétitivité qui promet d’être passionnante tant ces dernières années, la concurrence a placé la barre haute.

C’est donc la tête dans le guidon qu’Alexis Masbou a pu prendre la piste. Ces essais privés étaient les bienvenus afin de préparer la première séance officielle qui se tiendra du deux au quatre mars sur ce même circuit de Jerez.

« Commencer une saison en sachant qu’on sera un des ambassadeurs d’un projet tricolore est évidemment motivant. La volonté d’avancer et de faire progresser notre Peugeot MGP30 ont été au cœur de ce test privé sur le circuit de Jerez. Nous avons été chanceux du côté de la météo puisque mises à part quelques rafales de vent, c’est sous le soleil que nous avons pu travailler. En conséquence, nous avons pu parcourir de nombreux kilomètres. Le projet est nouveau mais j’ai été agréablement surpris par le châssis de notre machine. Bien entendu, nous avons encore du travail mais durant ces deux journées, nous avons eu l’occasion de correctement dégrossir notre machine et ainsi, de préparer notre prochain rendez-vous. L’enthousiasme est bien présent et avec l’équipe, nous sommes plus que jamais déterminés à mener à bien le projet du constructeur de Sochaux ».

Tous les articles sur les Pilotes : Alexis Masbou

Tous les articles sur les Teams : Peugeot SaxoPrint RTG